Sénégal : Le Communiqué du Conseil des Ministres du jeudi 17 octobre 2013


Sénégal : Le Communiqué du Conseil des Ministres du jeudi 17 octobre 2013
Le Conseil des Ministres s’est réuni, le Jeudi 17 octobre 2013, au palais de la République, sous la présidence du Chef de l’Etat, son Excellence, Monsieur Macky SALL.

Le Président de la République a saisi l’occasion offerte par la célébration de la fête de la Tabaski pour adresser au Premier Ministre et à l’ensemble des membres du gouvernement et à leur famille, ses meilleurs vœux.

Le Chef de l’Etat a fait au Conseil une communication portant sur la rationalisation des dépenses courantes de l’Etat.

Le Président de la République a rappelé au Gouvernement l’impératif de l’abandon des conventions à usage de logements pour les agents publics au profit d’allocations d’indemnités représentatives.

Dans le même ordre d’idées, le Chef de l’Etat a exigé du Gouvernement qu’il mette en œuvre une politique hardie de réduction notable des consommations d’électricité et d’eau des administrations, ainsi que des frais occasionnées par les déplacements tant à l’étranger, qu’à l’intérieur du pays.

Le Président de la République a également ordonné une optimisation des acquisitions et de la gestion du parc automobile de l’Etat et de ses démembrements, de même que la baisse drastique des dépenses de téléphone des administrations.

Le Chef de l’Etat a mis en évidence les efforts substantiels réalisés à la Présidence de la République, pour inciter l’ensemble des membres du gouvernement à suivre l’exemple, en engageant des mesures fortes de rationalisation des dépenses de leur département.

A cet égard, le Président de la République a relevé les baisses importantes des dépenses de téléphone (le mobile notamment) de 47 % et du fixe de 13% entre 2013 et 2011 soit une baisse cumulée moyenne de 30%

Au plan budgétaire, le Chef de l’Etat a indiqué que le projet de Loi de Finances 2014 prévoit une baisse de 33 milliards en valeur absolue et 43,29 % en valeur relative. Ces actions globalement engagées, démontrent son attachement à asseoir et à consolider une gouvernance sobre et vertueuse, efficace et soucieuse de la gestion rationnelle des moyens de l’Etat.

Dans le cadre de l’exigence d’efficience de la dépense publique, le Président de la République a incité le Gouvernement à veiller au contrôle de la masse salariale, notamment des charges liées aux imputations budgétaires, aux heures supplémentaires et autres déplacements à l’intérieur du pays.

Prenant la parole, le Premier Ministre a présenté, au nom du Gouvernement, ses vœux de fête de Tabaski au Président de la République et à ses proches, avant de réitérer son engagement à faire assurer une accélération de la cadence des réalisations publiques.

Le Premier Ministre a ensuite fait au Conseil une communication sur les activités gouvernementales, en mettant l’accent notamment sur les conclusions de réunions tenues sous direction et portant sur :

l’exécution du programme des pistes rurales ;
la situation de Sénégal Airlines ;
la mise en œuvre de l’Agence d’Assistance à la Sécurité de proximité ;
la situation des immeubles de la SN-HLM à la Cité Mariste.
Le Ministre de l’Economie et des Finances a rendu compte des résultats de la mission conduite à Washington auprès du Fonds Monétaire International (FMI) et la Banque Mondiale, dans le cadre de la Revue de l’Instrument de Soutien de la Politique Economique (ISPE).

Le Ministre a informé le Conseil qu’un accord a été conclu avec le Fonds.

Reprenant la parole, le Président de la République a félicité le Ministre des Finances et l’ensemble de ses collègues Ministres, membres de la délégation pour le travail accompli à Washington.

Le Ministre des Affaires Etrangères a rendu compte au Conseil des conclusions du dernier sommet extraordinaire de l’Union Africaine qui s’est tenu à Addis-Abéba le 12 Octobre 2013 et qui portait sur les relations entre l’Afrique et la Cour Pénale Internationale (CPI).

Le Ministre a rappelé les positions de principe de notre pays, concernant notamment son attachement à la lutte contre l’impunité, non sans relever l’inquiétude grandissant auprès de l’opinion africaine, face à ce qui est considéré de plus en plus comme un acharnement de la CPI contre les dirigeants du continent.

Le Ministre de l’Agriculture et de l’Equipement Rural a fait au Conseil une communication portant sur la campagne agricole.

Le Ministre a informé le Conseil du constat de fin d’hivernage, avec la généralisation des récoltes des premières vagues de semis dans toutes les régions.

Le Ministre de la Fonction Publique, du Travail, du Dialogue social et des Organisations professionnelles a rendu compte au Conseil de la mission conjointe qu’il a effectuée avec l’IPRES et la Caisse de Sécurité Sociale (CSS), en Espagne, en Italie et en France pour étudier avec toutes les parties prenantes, les projets de convention de sécurité sociale (Espagne, Italie) et d’un avenant à la Convention générale de Sécurité sociale signée avec la France.

Le Ministre de l’Education Nationale a communiqué au Conseil le nombre d’enseignants engagés en 2013, en complément des recrutements en cours dans la Fonction publique, qui se répartit en 808 professeurs et 100 vacataires pour les disciplines en péril (mathématiques philosophie etc.) au niveau de l’Enseignement Moyen – Secondaire et 2188 maîtres stagiaires au niveau de l’Elémentaire. Ce qui porte le total de recrutement dans la Fonction Publique en 2013 à près de 8.000 fonctionnaires.

Suite à l’intervention du Ministre, le Président de la République a donné des instructions pour le respect des quotas de recrutement autorisés, en fonction des besoins du système éducatif. Il a également souhaité la redynamisation de la Cellule de contrôle des effectifs et de la masse salariale, sous l’autorité du Premier ministre, pour un examen et un arbitrage centralisé des demandes et des besoins de recrutement de tous les ministères.

Le Ministre de la Culture et du Patrimoine a informé le conseil sur l’organisation de la 14° édition de la Foire internationale du livre et du Matériel didactique de Dakar (FILDAK). La manifestation va se dérouler du 16 au 21 décembre 2013, avec la Cote d’Ivoire comme invité d’honneur et le Professeur Djibril SAMB comme parrain de l’édition.





Au titre des textes législatifs et réglementaires, le conseil a adopté :


« le projet de décret modifiant les dispositions des articles N 10 et N 25 du décret n° 2004-13 du 19 janvier 2004 fixant les règles d’application de la loi n° 2002-30 du 24 décembre 2002 portant Code de la route ».



Jeudi 17 Octobre 2013




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016