Sénégal :La négligence de Pagrik mortelle pour ses agents et ses voisins.

DAKARACTU.COM Les aspects ci-dessous du rapport que nous publions montrent comment cette entreprise indienne établie au Sénégal expose ses agents et les populations voisines de Sébikotane et de Diamniadio à des risques mortels. Avis au président de la République, Macky Sall !


Sénégal :La négligence de Pagrik mortelle pour ses agents et ses voisins.
FICHE SIGNALÉTIQUE
 
Section 1 : IDENTIFICATION DU PRODUIT ET DE LA SOCIÉTÉ
NOM DU PRODUIT : Batterie au plomb, humide, remplie d’acide
NOM DE LA SOCIETE : PAGRIK SENEGAL
No  DE FICHE SIGNALÉTIQUE : L8        NUMÉRO DE RÉVISION : 1  
DATE DE PRÉPARATION/RÉVISION : 20/07/12
Section 2 : COMPOSITION/INFORMATIONS RELATIVES AUX INGRÉDIENTS
Substance % du poids  Numéro CAS Limites d’exposition pendant huit heures
Substance % du poids Numéro Cas Limite d’exposition pendant 8 heures de temps
      OSHA
PEL
ACGIH
TLV
NOSH
REL
Plomb 34  
7439-92-1
50 μg/m3 150 μg/m3 100 μg/m3
Oxyde de Plomb 31  
1309-60-0
50 μg/m3 150 μg/m3 100 μg/m3
Sulfate de Plomb <1  
7446-14-2
50 μg/m3 150 μg/m3 100 μg/m3
 
Electrolyte d’accumulateur (acide sulfurique – 35%)
34 7664-93-9 1mg/m3 0,2 mg/m3
 (fraction thoracique
respirable)
1 mg/m3
 
Section 3 : IDENTIFICATION DES DANGERS
REMARQUE : Sous des conditions d’utilisation normale de la batterie, les composants internes ne représentent pas un danger pour la santé. L’information qui suit s’applique aux expositions à l’électrolyte d’accumulateur et au plomb qui peuvent survenir pendant la production de la batterie, en cas de rupture de l’enveloppe de la batterie ou si celle-ci est soumise à une chaleur extrême (par exemple lors d’un incendie).
GÉNÉRALITÉS D’URGENCE :
Batterie remplie d’acide. Le contact avec l’électrolyte cause des brûlures aux yeux et à la peau. Contient du plomb.
L’absorption de plomb peut causer un empoisonnement et avoir des effets sur la reproduction.
 
 
VOIES DE PÉNÉTRATION :
CONTACT AVEC LES YEUX : L’électrolyte d’accumulateur peut causer au contact une irritation sévère, des brûlures et  des dommages cornéens.
CONTACT AVEC LA PEAU : L’électrolyte d’accumulateur peut causer une irritation sévère, des brûlures et une ulcération. 
ABSORPTION CUTANÉE : Ne constitue pas une voie de pénétration importante.
INHALATION : Le brouillard d’acide produit pendant la charge de la batterie ou lors d’un déversement d’électrolyte dans un endroit confiné peut irriter les voies respiratoires.
INGESTION : La contamination des mains par le contact avec les composants internes d’une batterie peut causer l’ingestion de plomb ou de composés de plomb. L’ingestion d’électrolyte d’accumulateur provoque de graves brûlures à la  bouche et au tube digestif.
EFFETS AIGUS SUR LA SANTÉ :
Les effets aigus de la surexposition aux composés de plomb sont les troubles gastro-intestinaux, la perte d’appétit, la diarrhée, la constipation accompagnée de crampes, les troubles du sommeil et la fatigue. L’exposition (ou le contact) à l’électrolyte d’accumulateur peut causer une irritation aiguë de la peau, des lésions de la cornée et l’irritation des muqueuses oculaires, des voies respiratoires supérieures et des poumons.
EFFETS CHRONIQUES SUR LA SANTÉ :
Le plomb et ses composés peuvent causer de l’anémie chronique et des dommages aux reins et au système nerveux. Le plomb peut aussi causer des dommages à l’appareil génital et nuire au développement du fœtus. L’électrolyte d’accumulateur peut causer des taies (opacités cicatricielles) de la cornée, des bronchites chroniques et l’érosion de l’émail des dents causée par l’utilisation d’un respirateur buccal et l’exposition répétée.
ÉTATS MÉDICAUX AGGRAVÉS PAR UNE EXPOSITION  CONSTATES A PAGRIK
Le plomb inorganique et ses composés peuvent aggraver les maladies chroniques du rein et du foie ainsi que les troubles neurologiques. Le contact de l’électrolyte d’accumulateur avec la peau peut aggraver les maladies cutanées tel  l’eczéma et la dermatite de contact.
Section 4 : MESURES DE PREMIERS SECOURS
CONTACT AVEC LES YEUX : Rincer immédiatement à grande eau froide pendant au moins 15 minutes. Obtenir des soins médicaux immédiatement après le rinçage. Mesure non appliquée à PAGRIK.
CONTACT AVEC LA PEAU : Laver à grande eau et au savon. En cas d’éclaboussure sur les vêtements, retirer ceux-ci et les mettre au rebut. En cas d’éclaboussure sur les chaussures, retirer celles-ci immédiatement et les mettre au rebut. Il n’est pas possible de nettoyer de l’acide déposé sur du cuir. Non pratiqué à PAGRIK
INHALATION : Éloigner la personne atteinte du lieu d’exposition et consulter un médecin si l’un des effets aigus indiqués plus haut se manifeste. Non vu dans l’enceinte de PAGRIK
RISQUES INHABITUELS DE FEU ET D’EXPLOSION : De l’hydrogène et de l’oxygène sont produits dans les éléments pendant le fonctionnement normal de la batterie. L’hydrogène est inflammable tandis que l’oxygène entretient la combustion. Ces gaz s’échappent dans l’air par les bouchons de ventilation. Pour réduire les risques d’incendie et d’explosion, tenir la batterie loin des étincelles et des autres sources d’allumage. Chose non pratiquée par PAGRIK
Section 6 : MESURES À PRENDRE EN CAS DE DISPERSION ACCIDENTELLE
Enlever les matériaux combustibles et toutes les sources d'allumage. Contenir le déversement en formant une digue avec du carbonate de sodium ou de la chaux. Recouvrir le déversement avec l’un ou l’autre de ces produits. Bien mélanger. Après avoir vérifié que le mélange est neutre, le recueillir et le déposer dans un baril ou un autre contenant approprié. Évacuer selon les modalités prévues pour les déchets dangereux.  Précaution pas prise à PAGRIK
Porter des chaussures résistant aux acides, un écran facial de protection contre les produits chimiques, des lunettes antiéclaboussures et des gants résistant aux acides. Non disponibles à PAGRIK
NE PAS ÉVACUER DE L’ACIDE NON NEUTRALISÉ!  L’acide est évacué à PAGRIK dans ttes ses formes
Section 7 : MANIPULATION ET STOCKAGE
PRATIQUES DE TRAVAIL : S’assurer que les bouchons de ventilation sont bien serrés. Séparer les étages de batteries avec au moins deux couches de carton ondulé. Pour l’empilage dans une remorque, former trois étages de batteries au maximum. Pour soulever une batterie, utiliser un porte-batterie ou mettre les mains aux coins opposés de la batterie afin de prévenir l’écoulement de l’acide par les évents. Éviter tout contact avec les composants internes des batteries. Après la manipulation de batteries, se laver les mains à fond avant de manger, de boire ou de fumer. Mesures non appliquées
PRÉCAUTIONS SPÉCIALES : Tenir les sources de flammes ou d’étincelles loin de la batterie pendant qu’elle se recharge. Précautions inexistantes à PAGIK
STOCKAGE : Entreposer les batteries au plomb dans des endroits bien ventilés. Les salles où des batteries sont utilisées pour des fins de production d’énergie de secours doivent être dotées d’un système général de ventilation. Ne jamais charger des batteries dans un endroit fermé et non ventilé.
Section 8 : PROCÉDURES DE CONTRÔLE DE L’EXPOSITION / PROTECTION PERSONNELLE
VENTILATION : Entreposer les batteries au plomb dans des endroits bien ventilés. Les salles où des batteries sont rechargées ou utilisées pour des fins de production d'énergie de secours doivent être dotées d'un système général de ventilation.
 
 
PROTECTION RESPIRATOIRE : Non requis dans des conditions normales d’utilisation. Pendant la formation de la batterie (charge à intensité élevée), du brouillard d’acide peut se former et irriter les voies respiratoires. En cas d’irritation, porter un respirateur offrant une protection contre les brouillards d’acide.
GANTS : Gants à crispin en PVC enduit de vinyle à fini rugueux. Inexistant à PAGRIK
PROTECTION DES YEUX : Le port de lunettes anti éclaboussures est recommandé. Les lunettes-visières et les écrans faciaux de protection portés par-dessus des lunettes de sécurité dotées d’écrans latéraux rigides sont aussi acceptables. Inexistant
AUTRE MATÉRIEL DE PROTECTION : Chaussures de sécurité portées avec des bottes en caoutchouc ou en néoprène ou bottes en caoutchouc ou en néoprène à embouts d’acier portées par-dessus des bas. Mettre les bottes sous le bas du pantalon pour empêcher l’acide d’entrer dans les bottes.
Section 9 : PROPRIÉTÉS PHYSICO-CHIMIQUES
ÉTAT PHYSIQUE : La batterie se compose d’un boîtier solide contenant des composants solides et liquides.
ASPECT ET ODEUR : L’électrolyte d’accumulateur est un liquide transparent ou trouble qui dégage une légère odeur acide. L’oxyde de plomb saturé d’acide est un solide de couleur rouge-brun foncé à gris qui dégage une légère odeur acide.
pH : électrolyte – 1,0            POIDS SPÉCIFIQUE : électrolyte – 1,210-1,300
POINT D'ÉBULLITION : Plomb 1755 ºC – électrolyte 110-112 ºC TENSION DE VAPEUR : électrolyte – 11,7
POINT DE FUSION : Plomb 327 ºC          DENSITÉ DE VAPEUR : électrolyte – 3.4
SOLUBILITÉ DANS L'EAU : électrolyte – 100 %   FRACTION VOLATILE : Non déterminée
COEFFICIENT DE PARTAGE EAU/HUILE : S/O               VITESSE D’ÉVAPORATION : Non déterminée
Section 10 : STABILITÉ ET RÉACTIVITÉ
STABILITÉ :    CONDITIONS À ÉVITER :
Instable ; Stable   Les étincelles et les autres sources d’allumage peuvent enflammer l’hydrogène.
INCOMPATIBILITÉ : Plomb/composés de plomb : potassium, carbures, sulfures, peroxydes, phosphores, soufre.
Électrolyte d’accumulateur : Matériaux combustibles, réducteurs puissants, la plupart des métaux, carbures, matériaux organiques, chlorates, nitrates, picrates et fulminates.
PRODUITS DE DÉCOMPOSITION DANGEREUX : Plomb/composés de plomb : Oxydes de plomb et soufre
Électrolyte d’accumulateur : Hydrogène, dioxyde de soufre, trioxyde de soufre.
POLYMÉRISATION DANGEREUSE : Ne se produira pas.
CONDITIONS À ÉVITER : Température élevée. L’électrolyte d’accumulateur entre en réaction avec l’eau pour produire de la chaleur. Peut entrer en réaction avec les oxydants et les réducteurs.
Section 11 : INFORMATIONS TOXICOLOGIQUES
DONNÉES DE TOXICITÉ AIGUË : Plomb/composés de plomb : Aucune donnée disponible.
          Acide sulfurique : DL50 (rat, oral) : 2140 mg/kg
                                   DL50 inhalation : 510 mg/m3/2 heures
CARCINOGÉNICITÉ : Le National Toxicological Program (NTP) des États-Unis et le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) ont classé le « brouillard d’acide inorganique fort contenant de l’acide sulfurique » parmi les cancérogènes de catégorie 1 (substances cancérogènes pour les humains). L’ACGIH des États-Unis a classé le « brouillard d’acide inorganique fort contenant de l’acide sulfurique » parmi les cancérogènes A2 (cancérogènes présumés pour les humains). Ces classifications ne s’appliquent pas à l’acide sulfurique sous forme liquide et aux solutions d’acide sulfurique contenus dans les batteries. L’utilisation normale de ces batteries ne produit aucun brouillard d’acide inorganique (ou d’acide sulfurique). Leur mésusage (par exemple leur surcharge) peut toutefois produire un brouillard d’acide sulfurique.
Le NTP et le CIRC ont classé le plomb parmi les cancérogènes A3 (substances cancérogènes pour les animaux). Cet agent s’est révélé cancérogène chez les animaux de laboratoire lorsque administré en doses relativement élevées. Toutefois, il est improbable qu’il cause le cancer chez l’humain, sauf dans le cas d’un niveau d’exposition anormalement élevé.
TOXICITÉ POUR LA REPRODUCTION : Le plomb est reconnu pour causer des malformations congénitales chez les humains et les animaux.
TÉRATOGÉNICITÉ : Le plomb est reconnu pour causer des malformations congénitales chez les humains et les animaux.
MUTAGÉNICITÉ : Il a été établi que le plomb est une substance mutagène.
EFFETS SYNERGÉTIQUES : Certains autres métaux lourds (arsenic, cadmium, mercure) peuvent avoir des effets toxiques additifs.
Section 12 : INFORMATIONS ÉCOLOGIQUES
EFFETS SUR LES PLANTES ET LES ANIMAUX : Le plomb et ses composés peuvent avoir des effets nocifs sur les animaux et les plantes avec lesquels ils entrent en contact.
EFFETS SUR LA VIE AQUATIQUE : Le plomb et ses composés peuvent avoir des effets nocifs sur les animaux et les plantes aquatiques avec lesquels ils entrent en contact. 
Section 13 : ÉLIMINATION
Électrolyte d’accumulateur : En cas de déversement, neutraliser l’acide de la façon indiquée ci-dessus, recueillir le mélange et le déposer dans un baril ou un autre contenant approprié. Évacuer selon les modalités prévues pour les déchets dangereux.
NE PAS DÉVERSER L’ACIDE CONTAMINÉ AU PLOMB À L’ÉGOUT.
Batteries : Envoyer dans une fonderie de plomb pour transformation, en conformité avec les lois applicables.
Section 14 : INFORMATIONS RELATIVES AU TRANSPORT
DÉSIGNATION DE L'EXPÉDITION POUR LE DOT (ÉTATS-UNIS) : Batteries, humides, remplies d’acide, classe 8,
UN 2794, PG, III.
ÉTIQUETTE DOT : Corrosif
DÉSIGNATION DE L'EXPÉDITION POUR L’IATA : Batteries, humides, remplies d’acide, classe 8, UN 2794, PG,
III.
ÉTIQUETTE IATA : Corrosif
RÈGLEMENT SUR LE TRANSPORT DES MARCHANDISES DANGEREUSES DE TRANSPORTS CANADA
DÉSIGNATION DE L'EXPÉDITION : Batteries, humides, remplies d’acide, classe 8, UN 2794, PG, III.
ÉTIQUETTE : Corrosif
Dakar actu




Jeudi 6 Septembre 2012
Notez


1.Posté par falilou gueye le 08/09/2012 15:29
L ETAT EST AU COURANT DEPUIS BELLE LURETTE MAIS IL N A JAMAIS LEVE LE PLUS PETIT DOIGT

2.Posté par Mamadou Diouf le 18/09/2012 12:23
Facebook
ce que nous vivons en ce moment est inimaginable pendant qu'on parle des Sénégal qui risque la mort en Gambie ici des Sénégalais risquent par des milliers risque une mort silencieuse et des handicapés à vie



Dans la même rubrique :