Séminaire international sur "la recevabilité de la candidature du président Wade", lundi


Séminaire international sur "la recevabilité de la candidature du président Wade", lundi
Un séminaire international sur "la recevabilité de la candidature du président Abdoulaye Wade", à l’élection du 26 février 2012, s’ouvre lundi prochain à Dakar, a appris l’APS de source proche de la majorité présidentielle.

‘’Une quarantaine de participants est attendue, des professeurs émérites, des doyens et professeurs de grandes universités françaises, ainsi que des juristes américains connus’’, a confié un responsable de son directoire de campagne.

Il annonce également ‘’la participation de professeurs agrégés sénégalais et d’autres juristes dont d’anciens doyens de la faculté de droit de Dakar’’, ainsi que des juristes de certains pays d’Afrique francophone.

D’autres juristes sénégalais, notamment des avocats proches du régime, seront admis au séminaire international en qualité d’observateurs, selon la même source qui ‘’ne confirme ni n’infirme la participation du président Abdoulaye Wade’’ à la rencontre.

Les électeurs sénégalais sont convoqués le 26 février 2012 pour élire un président de la République. Le chef de l’Etat sortant, Abdoulaye Wade, est candidat à un troisième mandat, mais sa candidature est contestée par l’opposition et la société civile.

Ces derniers, appuyés par des juristes sénégalais spécialisés en droit constitutionnel, invoquent une limitation constitutionnelle du nombre de mandats présidentiels à deux, alors que Me Wade en a une lecture différente, en sa faveur.

( APS ) 
Jeudi 17 Novembre 2011




1.Posté par Abdoulaye Diouf le 17/11/2011 14:24
C'est vraiment lamentable de constater à quel point un vieillard de la trempe de Wade veut s'accrocher au pouvoir au point d'organiser un séminaire international pour faire avaliser sa candidature qui est moralement indécente, politiquement inacceptable et juridiquement irrecevable.
En effet, à près de quatre vingt dix (90) ans, nous sénégalais ne comprenons pas que Wade veuille nous faire
croire qu'il n'y a personne de plus jeune pour diriger ce pays; cela en soit constitue une insulte contre la jeunesse et l'intéligence sénégalaise.
Toutefois dés lors que sa parole ne vaut rien par ce que il se dédie tout le temps, ses promesses également ne
valent que pour ceux qui sont crédules comme il l'a dit lui même; comment va t'il s'y prendre pour nous tromper
et être réélu si par extraordinaire sa candidature est recevable?

2.Posté par ABBA le 17/11/2011 15:27
Quel Gachis...Bon Dieu,il faut uttuliser cet argent pour acheter des ambulances pour les villages du senegal car jusqu'a present,les gens meurent par manque de moyens d'evacuation dans les centres hospitaliers les plus proches de leurs localites...On utulise encore le dos de l'ane,les charettes et les motos jakarta pour evacuer les gens a l'hopital.Abdoulaye wade sera bientot fini dans l'espace et dans le temps.C'est un principe immuable de la nature,nul ne peut y echapper.

3.Posté par Boy Dakar le 17/11/2011 16:01
J'espere qu'ils auront le courage d'inviter les constitutionnalistes de l'Universite de Dakar et les redacteurs de la Constitution.

4.Posté par ISMA GOMIS le 17/11/2011 19:00
RIDICULE JE TROUVE MAIS BON SANG LAISSEZ LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL FAIRE SON JOB
TRISTE CE SÉNÉGAL DOMMAGE QUE MAITRE WADE NE SOIT ENTOURE QUE DE LAUDATEURS D'OPPORTUNISTES ET D'INCOMPÉTENTS QUI AU LIEU D'ALLER AU CHARBON PRÉFÈRENT LAISSER LEUR GRAND PÈRE ALLER AU FRONT C'EST LAMENTABLE!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
MAITRE PENSE A LA POSTÉRITÉ TU AS FAIT CE QUE TU AS PU POUR LE SENEGAL ET LES SÉNÉGALAIS TE SERONT RECONNAISSANTS CAR TU AS BEAUCOUP FAIT EN 12 ANS LAISSE TOMBER CETTE CANDIDATURE QUI N'EST PAS LA TIENNE
DE GRÂCE ENTRE DANS L'HISTOIRE TRANQUILLEMENT



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016