Semaine du tourisme interne au Cap Skirring : Maïmouna Ndoye Seck met en exergue « les mesures prises par l’Etat pour relancer le tourisme en Casamance »

Lors de la cérémonie de lancement de la deuxième édition de la semaine du tourisme interne, le ministre du Tourisme et des Transports aériens a listé les mesures du gouvernement dans le sens d'accompagner ce secteur en perte de vitesse dans cette partie du Sénégal.


À Diembéring a eu lieu ce samedi 08 avril, la cérémonie de lancement de la semaine du tourisme interne placée sous le thème « les merveilles du Cap ». Et c’est Maimouna Ndoye Seck, ministre du Tourisme et des Transports aériens qui a présidé ladite cérémonie.
 
A cette occasion, elle a relevé l’intérêt que revêt l’industrie touristique dans le processus de développement économique et sociale de la Casamance. D’où les mesures déjà prises par le président de la République pour faire de cette région une zone touristique d’intérêt national.
 
La ministre d’ajouter que la politique de développement du tourisme interne dans les zones touristiques telles que le Cap Skirring, est en droite ligne avec les mesures que le régime a prises pour relancer le tourisme en Casamance.
 
Parmi ces mesures, elle a cité la loi portant statut fiscal spécial des entreprises touristiques installées dans le pôle de la Casamance, appelée communément Loi Casamance. Laquelle loi a été suivie d’effets après la signature du décret d’application en septembre 2016.
 
À cela s’est compilée la poursuite du projet de relance du tourisme en Casamance, partie intégrante du projet phare Zones touristiques du Plan Sénégal émergent.
 
Selon le ministre du Tourisme et des Transports aériens, cela se fera avec l’accompagnement des acteurs touristiques et culturels pour l’organisation d’événements majeurs capables d’améliorer l’attractivité de la destination Casamance.
 
Maïmouna Ndoye Seck met dans le même lot la réalisation en cours de la cuve de kérosène de l’aéroport du Cap Skirring, d’une capacité de 1000 litres dont la livraison est prévue au mois de juillet 2017.
 
Comme si cela ne suffisait pas, la ministre annonce la réhabilitation de l’aéroport de Ziguinchor. Ce qui, à l’en croire, entre dans le cadre du programme de réhabilitation et de la mise aux normes des aérodromes régionaux du Sénégal.
 
La mise en place d’une compagnie aérienne nationale aux fins d’assurer la desserte intérieure rendra accessible les différentes zones touristiques de la Casamance, a renchéri la ministre du Tourisme. Pour couronner le tout, elle fait savoir que d’autres mécanismes sont en cours au sein de son ministère pour renforcer l’action de l’Etat et de ses partenaires dans le secteur du tourisme. Elle fait allusion au crédit hôtelier et touristique, doté d’un montant de 5 milliards de FCFA et qui vise à soutenir les entreprises touristiques dans la remise à niveau de leur offre.
 
Sur ce projet, poursuit-elle, le comité de gestion a déjà validé 8 dossiers pour un montant de 637 millions 091 mille 991 francs dont les conventions de financement seront signées dans les dix prochains jours.
 
Par ailleurs, le ministre du tourisme et des Transports aériens a félicité la SAPCO pour la tenue de la semaine du tourisme interne au Cap Skirring.
Samedi 8 Avril 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :