Séisme en Italie : 267 morts selon un nouveau bilan, les fouilles se poursuivent

Le séisme meurtrier qui a détruit mercredi plusieurs villages dans le centre de l'Italie a fait 267 morts et 387 blessés hospitalisés, selon un nouveau bilan communiqué vendredi par la protection civile italienne.


Séisme en Italie : 267 morts selon un nouveau bilan, les fouilles se poursuivent
La chef du département des situations d'urgence de la protection civile, Immacolata Postiglione, n'a en revanche pas fait mention de nouveau survivant, lors de ce point de presse. Les secouristes continuaient néanmoins à fouiller les décombres à la recherche d'éventuels survivants plus de 48 heures après le tremblement de terre de magnitude 6.0.

Jeudi soir, le gouvernement a proclamé l'état d'urgence dans les régions touchées et débloqué une première enveloppe de 50 millions d'euros. Il a aussi annoncé un nouveau plan de prévention antisismique, après les interrogations sur le lourd bilan humain du séisme dans une zone que l'on savait pourtant clairement à risque. La terre a continué de trembler dans la nuit de jeudi à vendredi dans le centre de l'Italie. Selon le centre national des séismes, plus de quarante secousses ont été enregistrées dans la nuit, dont une série d'une magnitude supérieure à 3 - jusqu'à 3,8 pour la plus forte - autour de minuit (22H00 GMT).

Huit étrangers parmi les victimes
Trois ressortissants Britanniques sont morts, a déclaré à la BBC un responsable d'Amatrice, l'un des villages les plus touchés.

Selon le Daily Miror, l'une des victimes est un jeune adolescent de 14 ans vivant à Londres, qui visitait Amatrice avec sa famille. Ses parents et sa soeur ont survécu. Le ministère britannique des Affaires étrangères n'a pas confirmé dans l'immédiat cette information, révélée après que Boris Johnson eut annoncé que plusieurs citoyens britanniques étaient touchés.

Deux Roumains ont également été tués, a annoncé jeudi le gouvernement de leur pays. Quatre ont été blessés et huit sont portés disparus.

Le ministre espagnol des Affaires étrangères a confirmé la mort d'une Espagnole âgée de 25 ou 26 ans, selon les médias nationaux, qui se trouvait dans le village d'Illica avec son mari italien.

Les gouvernements du Canada et du Salvador ont chacun confirmé la mort d'un ressortissant de leur pays.
Vendredi 26 Août 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :