Secrétariat politique houleux de Rewmi en perspective-Idy claque la porte de «Benno Bokk Yakaar» (BBY) cet après-midi ?


Secrétariat politique houleux de Rewmi  en perspective-Idy claque la porte de «Benno Bokk Yakaar» (BBY) cet après-midi ?
Le compagnonnage entre le président Macky Sall et le président Idrissa Seck dans la coalition «Benno Bokk Yakaar» (BBY) pourrait prendre fin aujourd’hui. Selon des sources concordantes et dignes de foi, le secrétariat politique de Rewmi prévu cet après-midi au siège de ce parti à Sacré-Cœur, va officiellement poser sur la table le départ d’Idrissa Seck de la coalition « Benno Bokk Yakaar ». « Le secrétariat politique va se prononcer sur le départ de Rewmi de la coalition Benno Bokk Yakaar. Idrissa Seck pourrait dans les heures qui suivent claquer la porte de «Benno Bokk Yakaar» (BBY) et rejoindre officiellement l’opposition» confient nos sources. Une information confirmée par une voix autorisée de Rewmi : «C’est clair qu’on va se prononcer sur le départ d’Idrissa Seck de la coalition «Benno Bokk Yakaar» cet après-midi. Maintenant on ne peut pas être péremptoire pour dire qu’il va quitter. Il faut attendre la fin de la rencontre pour savoir ce que le secrétariat va décider, c’est la démocratie qui prévaut dans ce parti».
Si le  secrétariat politique confirme le départ d’Idrissa Seck de BBY, le maire de Thiès va rejoindre l’opposition dans un contexte marqué par l’appel de Me Abdoulaye Wade pour les retrouvailles de la grande famille libérale. Les derniers actes politiques posés par le camp de Rewmi en direction du Parti démocratique sénégalais (PDS), notamment la visite hier du secrétaire chargé à la communication de Rewmi, le député Thierno Bocoum au secrétaire général de l’Union des jeunesses travaillistes libérales (UJTL), Bara Gaye, militent en faveur des retrouvailles entre Idrissa Seck et ses ex-frères libéraux.
Au même moment, le camp présidentiel continue ses manœuvres politiques pour fragiliser le Rewmi. En reconduisant les «ministres de Rewmi», Pape Diouf et Oumar Guèye dans son gouvernement, alors que ces derniers sont entrés en rébellion contre leur parti, le Rewmi, le président Macky Sall essaie de créer la zizanie dans ce parti. Mais Idrissa Seck, qui n’est pas né de la dernière pluie, a certainement compris le jeu des Apéristes. Certainement, aujourd’hui au sortir du secrétariat politique de son parti cet après-midi, il va prendre une décision qui va imposer aux «deux ministres de Rewmi», Oumar Guèye (ministre du Tourisme) et Pape Diouf (ministre de l’Assainissement) de choisir clairement leur camp. Soit suivre Idrissa Seck dans l’opposition, soit rejoindre l’Alliance pour la république (APR) pour sauver leurs fauteuils en restant dans la coalition «Benno Bokk Yakaar».

IGFM


Dakaractu2




Mercredi 11 Septembre 2013
Notez


1.Posté par diaraf sow le 11/09/2013 16:35
vive idy
vive le senegal
a bas le gouvernement des nullards et des incompétents

2.Posté par Atypico le 11/09/2013 18:06
si la sortie de Rewmi de BBY ets juste commandée par la volonté de mettre Oumar et Pape en demeure de quitter REWMI et de trashumer à l'APR. on se trouverait en politicaillerie et non en politique.

3.Posté par Sidiki Diouf le 12/09/2013 09:31
pauvre Idy et le rewmi. Tu as encore perdu la bataille avec les départs des cadres les plus influents de ton parti et la moitié du peu de militants qui te restaient , c'est fini pout toi. de toutes les façons , bon débarras.



Dans la même rubrique :