Second tour : la campagne suspendue à la proclamation des résultats par le Conseil constitutionnel


Second tour : la campagne suspendue à la proclamation des résultats par le Conseil constitutionnel

La campagne électorale du second tour de la présidentielle s’ouvrira ‘’aussitôt après la publication’’, par le Conseil constitutionnel, des résultats définitifs du premier tour qui s’est tenu dimanche dernier, a annoncé le directeur de la formation et de la communication au ministère chargé des Elections, Macoumba Coumé.

‘’La campagne électorale démarre aussitôt après la proclamation des résultats par le Conseil constitutionnel et l’affichage de la liste des candidats pour le second tour’’, a notamment dit M. Coumé, vendredi, dans un entretien téléphonique avec l’APS.

Toutefois, il a rappelé que la loi prévoit un délai de trois jours (72 heures) pour enregistrer les recours contentieux des différents candidats à l’élection présidentielle du 26 février dernier.

‘’En cas de recours, le Conseil constitutionnel dispose de cinq jours pour se prononcer et le vote aura lieu le troisième dimanche après la décision du Conseil constitutionnel’’, a encore précisé M. Coumé.

La Cour d’Appel de Dakar a publié, mercredi dernier, les résultats provisoires du scrutin du premier tour qui placent Abdoulaye Wade, président sortant, en tête avec 34,82 pour cent, suivi de Macky Sall qui recueille 26, 57 pour cent des suffrages exprimés.

Les deux protagonistes du second tour, Macky Sall et Abdoulaye Wade, auront deux semaines pour déployer leurs troupes sur le terrain afin de convaincre les électeurs pour la victoire finale.

La campagne électorale sera régie par les mêmes dispositions que la première en termes d’organisation et de durée pour les temps d’antenne, le tout sous la suppervision du Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA).
APS

Vendredi 2 Mars 2012




1.Posté par momo le 02/03/2012 20:16
si la jeunesse savait que l' avenir du sénégal est entre les mains du président de la république ,elle n' aurait jamais amené un homme comme macky sall qui ne véucule que les intensions et les idées de sa femme marieme faye .c 'est sur que si macky remporte les éléctions c 'est maréme qui va diriger le sénégal ,macky n' est que son directeur de campagne et qu 'il ne sera qu 'un figurant .en y ajoutant la france qui est son employeur c' est fini pour le sénégal evec l 'arrivée de boloré .l heure est grave réveillons nous avant que ça ne soit tard !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

2.Posté par Jules Ndiaye le 03/03/2012 00:33
TOUS CONTRE 3W WADE WAKH WAKHET QUI A DIT QUE LES PROMESSES N,ENGAGENT QUE CEUX QUI LES CROIENT. EN AFRIQUE LA PAROLE DONNEE EST SACREE ,CELA EXPLIQUE NOS TRADITIONS ORALES ET VOILA COMMENT LE COMPORTEMENT D,UN VIEUX QUI A PERDU TOUS REPERES A TERNI A JAMAIS L,IMAGE DE NOS VAILLANTS VIEILLARDS AFRICAINS



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016