Scandale au Café de Rome : Les repreneurs "font expulser des employés avec l'aide de la police" (avocat)


Les libanais qui ont repris le café de Rome se sont débarrassés des employés de la dite boîte pour "association de malfaiteurs et les ont licenciés parce qu'ils se partagent le pourboire! "
Selon leur avocat maître El Hadj Diouf, cela est "extrêmement grave parce que ses clients ne touchent pas à la caisse mais se partagent tout simplement ce que les clients dans leur générosité ont bien voulu leur offrir. Ils sont retenus depuis vendredi sans raison aucune pour une histoire de pourboire et ont été immédiatement remplacés par la nouvelle direction." 
Toujours selon Me El Hadj Diouf qui s'est exprimé à sa sortie du commissariat, ses "clients n'ont commis aucun délit, n'ont violé aucune loi, même pas le règlement intérieur de la boîte qui n'interdit pas une telle pratique. Ils ont été injustement arrêtés, sans convocation, ils ont été enlevés et séquestrés par la police. C'est une prise d'otage ", a dit l'avocat très remonté.
Et plus grave, dira t-il, "aucune visite ne leur a été accordée, même moi leur avocat, il m'ont interdit de les voir si ce n'est l'intervention du commissaire lui même. Cela constitue une violation de plus", toujours selon Me El Diouf la nouvelle direction veut se cacher derrière cette banale histoire de pourboire pour ne pas avoir à payer des droits à ses employés dont certains ont fait 19 voir 20 ans de bons et loyaux services.
Affaire à suivre...
Dimanche 13 Novembre 2016
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016