Scandale - Des mineurs dont un de ...7 ans, menottés, risquent la prison: Le Garde des sceaux et le ministre de l'Intérieur interpellés!


Scandale - Des mineurs dont un de ...7 ans,  menottés, risquent la prison: Le Garde des sceaux et le ministre de l'Intérieur interpellés!
"Jamais de mémoire de surveillant de prison je n'ai vu pareille bourde! Le Commissaire de Sicap M'bao devrait être démis de ses fonctions et ces enfants, particulièrement les moins de 13 ans doivent être placés sous la responsabilité de leurs parents (...)" C'est en ces termes que s'est offusqué vendredi 16 mai, un maton que nous avons croisé dans l'escorte des détenus, lequel ayant requis l'anonymat, nous a relaté des faits à tout le moins inédit dans les annales de la justice sénégalaise. 
Figurez-vous que des jeunes répondant au nom de Ch. ND. (13ans), S. ND. (11ans), P. S. et plus grave Kh. Nd. qui n'a que ...7ans ont été accusés de viol et pédophilie sur un enfant de sexe masculin moins âgé qu'eux. 
Et le hic dans cette histoire c'est que ces gamins ont été conduits à la cave du tribunal par le commissariat de Sicap M'bao avec des menottes au poignet. Or, il nous revient qu'on ne peut pas détenir un enfant de moins de 13 ans. "Mais malheureusement et par manque de connaissance ou je ne sais quoi, ces enfants risquent la prison!" s'offusque-t-on au prétoire de Dakar. 
Les autorités, au premier chef le Garde des sceaux, ministre de la Justice, le ministre de l'Intérieur entre autres sont interpellés! 
Dimanche 18 Mai 2014




1.Posté par non mais allo quoi le 18/05/2014 22:56
Mais où va ce pays? Ils sont où leurs parents, les juges..... pour laisser faire ce genre de choses. Quelle sordide accusation de pédophilie? Il y a pédophilie quand l'agresseur est un adulte c'est à dire ayant au moins 18 ans et l'agressé est un mineur , un enfant. A la rigueur l'agresseur a 17 ans sakh.

En plus c'est un surveillant de prison qui parle donc ils ont osé mettre des enfants dans une prison d'adultes avec tout ce que ça comporte de risques. Il doit y avoir des centres pour enfants quand même.Mettre des enfants dans une prison avec des agresseurs, violeurs, tueurs et autres gangsters. Vraiment j'espere que c'est faux, je n'ose meme pas discuter de notion de responsabilité pénale des enfants....

2.Posté par anitakhadafiste le 18/05/2014 23:11
ils ne doivent pas être dehors ces enfants. ils doivent être placés dans un foyer, ils ont fait mal

3.Posté par adhahah le 19/05/2014 09:43
ca fait vraiment riiire je croyais que ca sest passé en europe mais vraiment nak la prison a cet age ce nest pas une bonne solution et elle est vraiment absurde ca ne risque que de les pervertir nempeche une punition severe pour enfants simpose

4.Posté par educateur le 19/05/2014 14:53
nous interpellons la direction de l'education surveillee et de la protection sociale (desps) du ministere de la justice.quelle est sa reaction et quelle a ete l'action du service aemo dans cette affaire?

5.Posté par Aemo le 19/05/2014 18:46
J e crois qu'il est temps que les policiers se mettent à l'heure des droits de l'homme et mieux l'audition des mineurs est un problème dans les commissariats de grâce il faut faire appel au service de L'AEMO de Pikine.

Créons ensemble une synergie la philosophie de la justice des mineurs c pas la terreur mais une réponse éducative pour éviter le traumatisme, la contagion et le récidivisme.

Auj les conditions de détention des mineurs dans les prisons sont plus qu'inhumaines et humiliantes les enfants ressortent de la prison plus aguerris plus dangereux.

Il faut reformer la justice des mineurs
Le garde des sceaux est interpellé sur la situation de détention et de traitement des mineurs dans les commissariats et gendarmerie



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016