Satisfait du match Sénégal / Cap-Vert, l’ex-capitaine des Lions Babacar Louis Camara indique les changements à faire

La victoire obtenue par l’équipe nationale du Sénégal samedi passé contre le Cap-Vert pour le compte des éliminatoires en vue de la qualification pour la Coupe du monde 2018 est bien accueillie par l’ex-capitaine des Lions Boubacar Louis Camara. Celui-ci, à travers ce texte transmis à la rédaction et que nous publions in extenso, félicite l’entraineur Aliou Cissé et donne des conseils dans un souci d’amélioration continue.


Satisfait du match Sénégal / Cap-Vert, l’ex-capitaine des Lions Babacar Louis Camara indique les changements à faire
« La victoire du Sénégal face au Cap-Vert est salutaire car elle permet à l'équipe nationale de se réconcilier avec le peuple du football sénégalais. Il faut féliciter Aliou Cissé avec toute l'équipe pour le grand pas accompli vers la qualification à la Coupe du monde 2018 prévue en Russie. Ne pas y participer serait un gâchis à nul autre pareil.

Néanmoins, reconnaissons qu'il reste beaucoup à faire dans le projet de jeu proposé par notre équipe nationale et dans l'ambition de titiller les grandes nations de football. Avec sérénité et lucidité , l'équipe nationale pourrait se qualifier pour faire bonne figure en Russie. Il nous faut déceler les lacunes et faiblesses pour atteindre une identité de jeu offensif maitrisé avec un apport déterminant de nos jeunes latéraux (Wagué et Mbengue) qui sont à féliciter. Je leur recommande fortement une plus grande lucidité(sérénité) et précision dans les relances et les centres offensifs.

Au milieu de terrain, un choix est à faire entre Gana et Kouyaté qui ont le même registre (box to box), mais ne sont pas des créateurs, encore moins des animateurs d'un jeu offensif... Des solutions en vue des palliatifs existant pour résoudre ce problème criard qui affecte négativement le jeu des Lions.

Nous pourrions aussi noter que les attaquants ne participent pas assez à l'élaboration et à la construction du jeu offensif, évoluant souvent en position de rupture avancée (en ligne) pour recevoir de loin des balles de but. Il faut qu'ils reviennent (reflux) dans l'entre-jeu avec des permutations constantes.

Reconnaissons aussi qu'une équipe de football se compose à partir d'éléments complémentaires et non par juxtaposition de joueurs renommés. Continuons ensemble la réflexion pour apporter modestement à notre staff technique des pistes pour relever, à l'avenir, notre production footballistique qui doit nous valoir des succès éclatants au vu des immenses potentialités de nos footballeurs ».    
Lundi 9 Octobre 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :