Santi Sène Agne (maire de Sicap Liberté) : « La coalition de l’opposition, une armée mexicaine où il n’y a que des généraux »


Les jeunes de la Cojer de la SICAP ont organisé ce week-end une manifestation où il a été question de mener un débat sur l’actualité politique et les réalisations du Président Macky Sall. Une opportunité d’outiller les jeunes.
« Nous sommes dans un contexte politique et on a jugé nécessaire de mener un débat sur l’actualité politique et les réalisations du Président Macky Sall afin d’outiller les jeunes qui veulent demeurer les fers de lance de la coalition « Benno Book Yakaar », pour avoir les outils nécessaires pour aller auprès des populations. Parmi les sujets abordés, on interviendra sur les questions et réponses sur la polémique de la caisse d’avance de la mairie de Dakar », a laissé entendre Cheikh Amadou Ndiaye, responsable Cojer, SICAP Liberté.
Une occasion aussi d’évoquer la coalition de l’opposition « Mankoo Taxawu Senegaal ».Un rassemblement des forces vives de l’opposition que Santi Sène Agne, maire de Sicap Liberté considère comme une armée mexicaine.
«  Il n’y a que des généraux. Qui va diriger cette coalition, qui est l’instigateur ? Vous me direz que c’est Abdoulaye Wade, celui qui a prôné les antivaleurs. Qui donc Idrissa Seck ? Et son protocole de Rebeuss? » Semblera t-il rappeler à l’assistance.
« Nous ne sommes pas ébranlé par la coalition s’est du déjà-vu » a ajouté Cheikh Amadou Ndiaye.
«  Nous sommes conscients des réalisations faites par le Président. L’opposition a déjà démontré qu’elle a une faiblesse quant à la mobilisation des populations ? Elle se cache derrière le jeunes de Y en marre, et l’APR est un parti fort avec un leader qui sait indiquer le chemin et taire les querelles » a conclu Ndiaye.
Mardi 16 Mai 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :