Salon maritime de Dakar 2015 - Les acteurs s’engagent


Salon maritime de Dakar 2015 - Les acteurs s’engagent
Le Ministre de la Pêche et de l’Economie maritime, Oumar Gueye, a présidé ce matin à la salle de conférence du secrétariat général du gouvernement, une rencontre d’information sur le salon maritime de Dakar - édition 2015, à l’endroit des différents acteurs de la pêche et de l’économie maritime.
Ce salon international, se tiendra au Centre International de Conférence Abdou Diouf du 10 au 13 décembre 2015.
L’objectif est de promouvoir le développement harmonieux de la Pêche, de l’Aquaculture, des Transports maritimes et des Activités portuaires et des secteurs d’activités connexes.

Le contenu de l’édition 2015 du Salon maritime de Dakar s’articule autour d’un plateau d’exposition, d’un forum thématique, d’un espace de rencontres B to B ainsi que des visites de sites.

Le thème retenu pour cette édition 2015 : Pêche et économie maritime : enjeux et défis pour l’Emergence.

Les acteurs étaient fortement représentés à cette rencontre, la pêche industrielle, la pêche artisanale, le transport maritime et les consignataires des armateurs ainsi que les sociétés de travaux maritimes étaient tous présents.

Ce salon, est placé sous le haut patronage de son Excellence Monsieur le Président  de la République Macky Sall avec comme invité d’honneur le Royaume du Maroc.

Les niveaux d’engagement des acteurs présagent une bonne réussite de cette édition 2015

www.smd.sn
Mercredi 21 Octobre 2015
Dakaractu




1.Posté par mari mar le 20/10/2015 20:23
Le ministre de la peche rénové son secteur. Les acteurs fiers de leur ministre tutelle

2.Posté par Laye le 21/10/2015 17:46
le Club des Amis de Oumar ( CAMOU) félicite le Ministre et l'encourage .Le Coordonnateur.

3.Posté par max le 21/10/2015 21:42
nous INVITON le ministrede revoir les realite qui son dans le secteur du transport maritme.DAKAR RUFISQUE??DAKAR GOREE sur toutqui est actuelement dans des conditions qu on ne peu pas expliquer,des navire qui dans des etat tres avancer tres critique.ce qui n est pas normale pour le senegal emergence.SURETE,AVANT LA SECUTITE.



Dans la même rubrique :