Saisie riz à Thiaroye : L’ITA déclare les échantillons impropres par la prolifération de germes pathogènes


Saisie riz à Thiaroye : L’ITA déclare les échantillons impropres par la prolifération de germes pathogènes
Après la saisie de 464, 75 tonnes de riz « RAMBO » le 10 Mars 2016 par ses éléments, le commandant de brigade de la gendarmerie de Thiaroye avait sollicité de l’Institut de technologie alimentaire, le contrôle de la qualité d’un stock de riz indien 100% brisures.
Dans la réponse fournie ce week end par le Chef du Laboratoire de microbiologie  de l’ITA, Mme Adja Basse Dieng indique d’abord que  « ces échantillons de riz sont de qualité microbiologique satisfaisante selon le règlement (CE) n 2073-2005 ». Néanmoins, ajoute-t-elle, « au vu des conditions de stockage non conformes d’aptes le codex STAN-198-1995 et la date d’expiration très rapprochée (Juin 2016), ces échantillons de riz ne pourront plus être utilisés par une consommation humaine sous peine de présenter un risque pour la santé, par la prolifération des germes pathogènes (Bacillus cereus) »

Saisie riz à Thiaroye : L’ITA déclare les échantillons impropres par la prolifération de germes pathogènes


Lundi 23 Mai 2016
Dakar actu




1.Posté par taf le 23/05/2016 10:10
le germe incriminé disparait a la cuisson c'est une mascarade boulene fonto nite yi c'est une honte ce qui se passe



Dans la même rubrique :