Saisie des comptes de Monaco et « Panama papers » : Me Moussa Félix Sow dément et accuse

L’Etat du Sénégal est bel et bien autorisé à faire une saisie arrêt sur le compte de Monaco de Karim Wade et Cie et il n’a jamais demandé la confiscation du compte Panama Papers de Mamadou Pouye. La précision est apportée par Me Papa Moussa Félix Sow, un des conseils de l’Etat.


Saisie des comptes de Monaco et « Panama papers » : Me Moussa Félix Sow dément et accuse
Me Papa Moussa Sow a démenti hier l’information selon laquelle l’Etat du Sénégal n’est pas autorisé à opérer une saisie arrêt sur les comptes bancaires ouverts à la Julius Bank de Monaco au nom de sociétés fictives créées par Karim Wade, Bibo Bourgi et Mamadou Pouye, selon la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI). Selon les précisions de ce conseil de l’Etat, le Procureur spécial près la CREI avait dans le cadre de l’entraide judiciaire, demandé une saisie des comptes bancaires des sociétés Mendzies Middle East Africa Sa, ABS corporate Ltd, Dahlia Corporate Sa, Aviation handling service international Ltd…. Parallèlement à cette demande, l’Agent judiciaire de l’Etat (AJE) avait introduit une requête portant saisie arrêt en fondant son action sur le verdict de la CREI condamnant Karim Wade et ses complices à payer des dommages et intérêts de 10 milliards F CFA. Mais la requête a été rejetée par le Tribunal de Monaco.
Sans désemparer, l’Etat du Sénégal avait fait appel de ce jugement de première instance. Selon toujours les explications de Me Sow, la Cour d’appel de Monaco a infirmé l’ordonnance de rejet, car elle considère qu’il s’agit d’une procédure civile. Par conséquent, la robe noire balaie d’un revers de main l’information selon laquelle la justice monégasque a refusé la saisie sur certains comptes attribués à Karim Wade et à ses complices. Dans le même ordre d’idées, la robe noire accuse ses confrères de la défense de créer l’amalgame, en faisant croire que les comptes de Monaco et de Panama Papers sont liés. « Ils n’ont rien à voir, même si Panana a alimenté les comptes de Monaco », soutient Me Sow au téléphone de EnQuête.
 
L’avocat fait également savoir qu’il n’y a pas de refus de Monaco concernant la saisie du compte de Panama Papers. Ceci, pour la simple raison que « l’Etat n’a jamais demandé à confisquer ledit compte ». « L’Agent judiciaire de l’Etat avait tout simplement dit qu’on verrait ce qu’on pourrait faire », conclut le conseil.
 
EnQuête
 
Mercredi 20 Avril 2016
Dakar actu




Dans la même rubrique :