Saisie de ses entreprises : Bibo débouté par le Tribunal de la Banque Mondiale


Saisie de ses entreprises : Bibo débouté par le Tribunal de la Banque Mondiale
Un autre revers pour Bibo Bourgi dont les avocats Rasseck Bourgi et Yves Nouvel avaient saisi, pour le compte de Menzies Middle East and Africa S.A (de droit allemand) et Aviation Handling Services International Ltd (de droit anglais), le Centre international pour le règlement des différends relatifs aux investissements (Cirdi) de la Banque mondiale dont le siège se trouve à Paris.
La saisine a été faite le 1er juin 2015 et visait l'Etat du Sénégal pour déclarer illégale la saisie de ses entreprises, faire déclarer l'Etat coupable et obtenir réparation. Le Sénégal était représenté à cette procédure par l'Agent Judiciaire de l'Etat,le cabinet HMN & Partners et Me François Meyer.
C'est ainsi que le 17 septembre étaient déjà connus les juges qui allaient se pencher sur le dossier. Il s'agit du Président désigné par les parties en la personne du Belge Bernard Hanotiau et des arbitres : l'iranien Hamid G. Gharavi désigné par les plaignants et Pierre Mayer désigné par l'Etat du Sénégal.
« Le Pop » renseigne que la requête de Bibo a été rejetée par le Cirdi. Cette affaire était surveillée comme du lait sur le feu par les deux camps parce que si le Cirdi avait donné gain de cause à Bibo Bourgi, cela aurait totalement changé les donnes dans ce dossier Karim Wade, même si le jugement est définitif au Sénégal. Cela aurait porté un sacré coup à l'accusation. Et Karim qui est en embuscade n'aurait pas manqué de sauter sur l'occasion pour charger le pouvoir.
 
Samedi 7 Novembre 2015
Dakar actu




Dans la même rubrique :