Sa virginité en échange de la libération des écolières


Sa virginité en échange de la libération des écolières
Une chanteuse nigériane offre sa virginité au groupe islamiste Boko Haram en échange de la libération des 276 étudiantes kidnappées depuis avril dernier.
Adokiye, 23 ans, a expliqué à un journal local: "Il est 23 heures et vous savez à quoi je pense? A ces petites filles, l'endroit où elles sont et ce qui pourrait leur arriver. C'est injuste. Elles sont trop jeunes. Je voudrais pouvoir m'offrir comme monnaie d'échange."
 
Ambassadrice de la paix pour les Nations Unies, la jeune femme s'énerve: "Elles ont entre 12 et 15 ans pour l'amour du Christ. Je suis plus âgée et plus expérimentée. Même si dix à douze hommes doivent me prendre chaque soir, je ne m'inquiète pas. Mais qu'ils relâchent ces jeunes filles et les laissent retrouver leurs parents."
 
Le monde entier, anonymes et stars, se mobilisent depuis des semaines pour inciter les ravisseurs à relâcher les écolières avec la campagne #BringBackOurGirls. Sans succès jusqu'à présent.

7sur7.be
Vendredi 27 Juin 2014




Dans la même rubrique :