Sa nomination à la CSDH dénoncée par 4 ONG : La réplique de Me Pape Sène


Sa nomination à la CSDH dénoncée par 4 ONG : La  réplique de Me Pape Sène
Les avocats n'ont pas leur langue dans leur… robe. Après la charge de 4 organisations de défense des droits de l'homme, Me Pape Sène, le nouveau président de la Csdh monte au front.
Câblé par « le Pop », il tonne tout de go : « Avant d'être politique, je suis un défenseur des droits de l'homme, avocat de profession. Je suis dans le combat pour la défense des droits de l'homme. La preuve, presque l'ensemble de ces organisations, est dirigé par des avocats ». Donc, lance-t-il : « Il n'y a pas mieux placé qu'un avocat pour être un défenseur des droits de l'homme. Ils ne sont pas plus défenseurs des droits de l'homme que moi, ils n'ont pas plus de conviction ».
Poursuivant, Me Pape Sène assène : « Il ne faut pas mettre en avant la casquette politique. Il faut que les gens arrêtent de stigmatiser les politiciens, nous sommes des intellectuels, avons fait des cursus qui nous permettent d'être un peu partout ». Apostrophant ses contradicteurs, Me Sène leur dit : « il ne faut pas qu'on pense que la défense des droits de l'homme, c'est l'apanage des Gassama et autres, il ne faut pas qu'on se trompe. J'ai choisi de faire de la politique avec beaucoup de responsabilité. J'ai pu allier cette casquette politique avec la robe d'avocat sans problème ». 
Samedi 2 Janvier 2016
Dakar actu




Dans la même rubrique :