Sa conversation avec Jammeh enregistrée en direct à la télévision gambienne sans son autorisation : La présidente de la CEDEAO se fâche


La Présidente de la conférence des Chefs d'Etat et de Gouvernement de la CEDEAO, la Présidente Ellen Johnson Sirleaf, a déclaré que la Constitution de la Gambie doit être respectée dans l'appel du Président Jammeh à l'organe sous-régional.
Le dimanche 15 janvier 2017, le président Jammeh de la Gambie a téléphoné à la présidence de la CEDEAO pour qu'on mette à sa disposition des juges pour étudier son recours afin de régler la crise gambienne.
Dans un communiqué, la présidente de la CEDEAO a déclaré : « Ce n'était pas nouveau car il avait dit la même chose lors des réunions avec l'équipe de médiation deux fois à Banjul. »
Visiblement très fâchée contre Jammeh qui a enregistré leur conversation à la télévision, elle déclare que " malheureusement, étant la personne qu'il est, Jammeh a enregistré et télévisé notre conversation sans m'aviser de son intention de le faire."
Dans une déclaration faite par la Présidente de la conférence des chefs d'Etat et de gouvernement de la CEDEAO, la Présidente Ellen Johnson Sirleaf a noté : " Je tiens à préciser qu'il n'y a pas de changement dans la position de la CEDEAO. La Constitution de la Gambie doit être respectée. "
Mardi 17 Janvier 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :