SUITE À LA SORTIE FRACASSANTE DE LA DÉPUTÉE : Les ex camardes qualifient Hélène Tine de traîtresse

Les femmes de la coalition Benno Book Yakaar à Thiès ont tenu un point de presse pour réagir au ralliement de la députée Hélène Tine à Manko Wattu Senegaal. Elles qualifient cette dernière de « traîtresse », car la coalition au pouvoir a beaucoup fait pour elle.


SUITE À LA SORTIE FRACASSANTE DE LA DÉPUTÉE : Les ex camardes qualifient Hélène Tine de traîtresse
Suite et pas fin de l’affaire du départ de la députée Hélène Tine de Benno Bokk Yakaar à deux mois des élections législatives pour une adhésion à Mankoo Takhawou Senegaal, la nouvelle trouvaille de l’opposition. Les femmes de la coalition au pouvoir du département de Thiès ont fait face à la presse pour dénoncer l’attitude de la coordinatrice du mouvement de soutien à Hélène Tine (MSET).
Pour la responsable de l’Alliance pour la République (APR), Fama Aidara, Hélène Tine est redevable au Président Macky Sall. Car, dit-elle, « c’est avec les financements qu’elle a reçus du Chef de l’Etat, par le biais de son ministre de la Microfinance, Moustapha Diop, qu’elle est parvenue à financer son Mouvement et pouvoir faire face au chef de l’Etat. »
Sur ce, Fama Aidara remercie Macky Sall d’avoir soutenu cette dernière et de lui avoir doté les moyens de devenir ce qu’elle est aujourd’hui.
Madame Seynabou Ndiéguène, une autre responsable de l’APR, de déclarer : « cela ne nous surprend pas, c’est une coutumière des faits, car à chaque élection, elle cherche un nouveau manteau. Elle était à l’Alliance des Forces de Progrès (AFP) puis à Bës Du Niakk de Moustapha Sy Djiamil qui a fait d’elle une députée. Malheureusement, elle trahira après pour des intérêts crypto-personnels. Tout ce qui l’intéresse, c’est de se faire élire, mais pas autre chose. »
Cette rencontre a été également une occasion pour ces femmes de BBY d’échanger sur les questions de l’heure et de consolider les liens en vue de donner au Président Macky Sall une majorité confortable à l’Assemblé nationale et de lui assurer un deuxième mandat sans deuxième tour en 2019.
Prenant la parole, la responsable de la LD, Mame Diarra Diouf, a dit que l’heure n’est plus aux invectives et aux querelles mais plutôt à l’unité et au travail. Leur objectif étant d’accompagner le Chef de l’Etat dans volonté de mettre le pays sur les rails de l’émergence. Elle a à cet effet lancé un appel à l’unité avant les échéances à venir.
Ce rendez-vous a enregistré la présence de beaucoup de responsables femmes de la coalition au pouvoir comme Aida Dieng du MSU, Mberou Dieng (PS), la députée Ndèye Fall Diouf (AJ/PADS) et les militantes de l’APR, entre autres.
Samedi 13 Mai 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :