STOP AU Y EN A MARRE………DE L’ISLAM


STOP AU Y EN A MARRE………DE L’ISLAM
Le phénomène Y EN A MARRE doit cesser de tromper le peuple sénégalais. Cet éclairage est d’autant plus difficile à faire que nous sommes dans un pays frappé par un triple fléau :
  • la moitié de la population est analphabète.
  • Dans l’autre moitié les cinquante pour cent sont semi analphabètes.
  • Dans le quart restant si on enlève ceux qui ne se cultivent pas et ceux qui sont superficiels il ne restera pas grand  nombre.
Il est clair que  Y EN A MARRE exerce un mercenariat vis-à-vis du richissime Georges Soros (sataniste, voir youtube) et de ses nombreuses officines. Et en compagnie de qui leurs photos foisonnent sur internet.
En reconnaissant être financés par Georges Soros, le grand milliardaire qui leur a rendu visite, ils nous ont servi l’argument suivant (excusez du peu) : ils ne sont qu’ordonnateurs des dépenses. Qu’ils s’occupent des décaissements.
Nous devons savoir que le monde est, aujourd’hui, dominé par la « pensée » illuminati,  c’est-à-dire les illuminés de Satan qui adorent le diable( voir youtube, culte satanique). D’où la couleur sombre qu’ils ont demandé aux gens d’arborer après la prière du vendredi.
Qui s’habille en noir pour aller à la mosquée le vendredi ?
L’heure qu’ils ont désignée est bien l’heure des prières sataniques. Tout musulman sait que les prières surérogatoires sont interdites à cette heure là.
Ainsi des Sénégalais ont été amenés, à leur insu, à adorer Satan. La musique distillée ce jour là a toutes les caractéristiques de dévotion satanique (voir youtube). Le tout couronné par la gestuelle des mains destinée à Lucifer. Sans oublier l’habillement en noir.
Ceux qui y ont participé, à défaut de se purifier, doivent implorer le pardon de Dieu( des Astahfiroulah par milliers). Sans quoi leurs prières ne seront plus acceptées. A moins qu’ils n’aient choisi de faire face à la colère de Dieu.
Le nom complet de Y EN A MARRE c’est Y EN A MARRE DE L’ISLAM, DE SES MARABOUTS, DE SES SAINTS.
Car eux seuls empêchent que des GAY PRIDE puissent être organisées à Dakar et à l’intérieur du pays.
Hier c’était le Y EN A MARRE d’Abdoulaye Wade. Il n’est plus là. Ils sont devenus le Y EN A (presque) MARRE de Macky Sall.
Le but recherché est de devenir un groupe de pression qui, par le biais du prochain Parlement qu’ils cherchent à intégrer,  pourra, ainsi, influer sur les décisions qu’ils considèreraient comme homophobes.
Il y a un jeu de balancier entre l’homophobie et l’Islamophobie. Le malheur des uns faisant le bonheur des autres.
Ils profitent du fait que nos marabouts sommeillent de l’ignorance quant au complot mondial anti islamique et du fait que nos politiciens nagent dans l’hypocrisie. Mais pour que nul n’en ignore Y EN A MARRE est destiné à être le porte étendard d’une jeunesse malsaine et maudite afin de marginaliser celle travailleuse et vertueuse dont le Sénégal sera fier pour des lendemains meilleurs.
Regardez à nouveau ces images des mains sataniques à une heure satanique, à un endroit satanique.
Cette Place de l’Obélisque (Place de la Nation) n’est que la place du phallus (phallique, voir youtube) qui se dresse plus haut que nature. Et qu’ils voudraient imposer comme l’alpha et l’Omega de toute action citoyenne.
Y  EN A MARRE dit revendiquer des droits pour les petits voleurs alors que le pourcentage de tous les délinquants du Sénégal relève du zéro virgule zéro…par rapport à la majorité qui trime.
L’une des têtes de cette pieuvre a déclaré qu’ils avaient des cadres. Mais pourquoi ces cadres respectables se cachent-ils derrière ces rappeurs trompeurs ?  C’est cela le propre des sociétés secrètes. Les têtes pensantes se cachent derrière les marionnettes.
Mes propos visent à éclairer et à avertir pendant qu’il est encore temps. Car il ne sert à rien d’avertir après le déluge.
Entre Y EN A MARRE et le pouvoir il y a peut-être un deal. Y EN A MARRE n’a pas été catégorique dans sa condamnation du pouvoir mais a distillé un satisfécit limité. Du genre «  a bien travaillé mais peut mieux faire, mieux nous lui accordons une chance ».
Notons qu’en bon Français on dit IL Y EN A MARRE ou J’EN AI MARRE. La formation argotique pour sauter le IL est faite à dessein. C’est simplement pour mettre en exergue la lettre Y symbole chromosomique de la masculinité.  Une manière pour eux de souligner une certaine misogynie. D’ailleurs, c’était, et c’est le moins qu’on puisse dire, une assemblée d’hommes, pour ne pas dire d’homos. Les femmes étaient rares.
Deux concepts reviennent comme un leitmotiv dans les propos de ce Barro là : Démocratie, Droits de l’Homme. Il suffit de comprendre que pour lui et ses acolytes Droits de l’Homme signifient Droits de l’Homo. Et que Démocratie, pour eux, signifie le droit de blasphémer avec, pour modèle, Charlie Hebdo.
Qu’il soit entendu que je n’ai aucun motif personnel contre ce groupe. L’un des leaders les plus visibles(Fadel) est le fils de Latifa, une petite sœur à moi. Parce qu’étant d’une part la sœur utérine de Moujtaba Niasse, fils de Cheikh Al Islam, El hadji Ibrahima Niasse, donc un petit frère. D’autre part elle est la fille de Yaquouta Aidara apparentée à ma mère Aminata Aidara.
Mais je lui en veux, lui et ses compagnons, d’avoir, par faiblesse, vendu leurs âmes au diable.
 
                                                                              AHMED KHALIFA NIASSE
Mardi 18 Avril 2017
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :