SERIGNE OUSSEYNOU, FRÈRE JUMEAU DE SERIGNE ASSANE « Mon frère a refusé des mallettes d'argent! »


Pour la première fois qu'il parle depuis que son frère jumeau est détenu à la citadelle du silence de Diourbel, Serigne Ousseynou Mbacké a tenu à éclaircir certains points sombres qui ont émaillé la suite de l'histoire. Parmi ceux - ci, les rumeurs qui l'ont donné corrompu par des responsables politiques de l'Apr. « J'ai entendu dire que que j'ai reçu de l'argent, un passeport diplomatique pour aller passer quelques jours en Europe au prix de mon silence.  L'heure est venue de rétablir la vérité. Jamais cela n'a été!  J'étais en voyage pour des raisons personnelles et c'est absolument faux que de dire que j'ai monnayé mon soutien à mon frère jumeau. Mon frère et moi sommes dignes.  Lui même a refusé des mallettes d'argent. Il continuera le combat parce qu'il savait ce qui l'attendait quand il allait répondre à la convocation des gendarmes. »

Serigne Ousseynou Mbacké d'ajouter que ceux qui ont promis d'amener Serigne Ousseynou à l'Apr se trompent lourdement. En effet, le jeune marabout confie que des chefs religieux sont en train de se faire de l'argent en promettant monts et merveilles au régime actuel par rapport au cas Serigne Assane. Il attaquera ceux qui ont, dès l'arrestation du jeune chef religieux, annoncé que le jeune Mbacké - Mbacké ne signifiait pas grand chose dans la cité religieuse de Touba. « Où sont ces gens qui disaient que Serigne Assane n'habitait pas Touba, qu'il n'avait pas de famille, qu'il ne valait pas plus que son ombre? Ces gens doivent savoir qu'ils ne faisaient que raconter des contrevérités. » 

Mamadou Diop Decroix, Oumar Sarr, Serigne Fallou Mbacké et plusieurs autres grands responsables du Pds et du Front patriotique ont pris part à la rencontre. Les Mbacké - Mbacké ont reçu une notification d'interdiction de sit -in la veille...
Vendredi 7 Août 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :