SERIGNE MODOU BOUSSO DIENG : ' Aucun intellectuel valable ne s'est encore déclaré contre la peine de mort... L'Etat n'a aucune responsabilité dans ce fort taux de criminalité '


Le Coordinateur de la fédération des familles religieuses du Sénégal, au nom de l'organisation qu'il dirige, s'est déclaré favorable au retour de la peine de mort avant de brocarder les structures de défense des droits de l'homme qui ont fini d'afficher leur point de vue réfractaire. 
A Touba, à l'occasion d'un point de presse qu'il a convoqué, Serigne Modou Bousso Dieng a invité les Sénégalais à entrer dans l'histoire en allant vers l'intégration dans le code pénal de la peine de mort pour juguler ces séries de crimes qui gangrènent le quotidien des populations.
Selon le chef religieux, '' aucun intellectuel valable de ce pays ne s'est encore déclaré contre la peine de mort ''. Il précise , pour l'occasion, que la charia n'a rien à voir avec la peine de mort. ''  En Chine, en Corée et dans quelques États aux États-Unis,  dit-il , elle y est appliquée alors que la Charia n'y a pas droit de cité'' . 
C'est pourquoi il estime que le taux de criminalité est tellement élevé qu'il faut aller dans ce sens dans un court délai étant entendu que '' les peines prévues par l'actuel  code pénal ne sont pas suffisantes. '' 
Serigne Modou Bousso Dieng de poursuivre fermement. ''Un criminel doit être tué. L'opposition n'a pas été assez proche de la population pour comprendre qu'elle réclame la peine de mort. Serigne Touba n'a jamais repoussé ce que l'islam recommande. ''
Lundi 28 Novembre 2016
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :