SERIGNE LONGHOR M'BAYE : « Khalifes Généraux, Imams et Abbés doivent exiger du Président Sall le retrait du point 15 de son projet »


SERIGNE LONGHOR M'BAYE : « Khalifes Généraux, Imams et Abbés doivent exiger du Président Sall le retrait du point 15 de son projet »
C’est un Serigne Longhor M'baye, de la grande famille de Serigne Longhor, déterminé à mener son combat jusqu’à terme, qui s’est adressé exclusivement, à Dakaractu. Le Chef religieux est d’avis que « les Khalifes Généraux des différentes tarikhas du Sénégal, les Imams des milliers de mosquées qui font résonner le nom d’Allah dans ce pays, les Abbés de la totalité des églises de ce pays gagneraient à se mobiliser pour exiger du Président de la République le retrait de son projet de révision constitutionnelle, le point numéro 15. »  
 
Dans ce point 15, il est fait état de « l’intangibilité des dispositions relatives à la forme Républicaine, à la laïcité, au caractère indivisible, démocratique et  décentralisé de l’Etat, au mode d’élection, à la durée et au nombre de mandats consécutifs du Président de la République. »

Selon Serigne Mbaye Longhor, l’intangibilité des dispositions relatives à la laïcité est une porte ouverte aux dérives comme on en voit depuis quelques années. « Il est temps de faire de sorte que nos lois nous ressemblent. Nous sommes 99% de croyants. Nous ne devons continuer à suivre le colonisateur plus d’un demi-siècle après son départ. La laïcité était inventée en Europe pour combattre le Christianisme. Aujourd’hui, il est appliqué au Sénégal pour réduire à sa plus simple expression la religion. Refusons de la coffrer en exigeant que ce point 15 soit enlevé du projet de révision. C’est un piège. Nos Chefs religieux ne vaudront plus rien, l’homosexualité et les autres dérives continueront à exister sans que nul ne soit en mesure de les éradiquer. C’est au nom de la laïcité que Serigne Moustapha Sy a été censuré lors du Gamou. C’est au nom de la laïcité que l’Islam sera combattu et déshonoré. » 
Serigne M'baye qui a, déjà, fini prendre langue avec plusieurs intellectuels religieux, promet de mieux faire approprier sa pensée par les Chefs religieux du Sénégal. 
Lundi 18 Janvier 2016
Dakaractu




1.Posté par baol demba diey le 18/01/2016 12:24
pourquoi ? c'est le moment pour le peuple de se prononcer et non de laisser marabout ou clergé le faire à sa place ! c'est le but même d'un référandum

2.Posté par ibc01 le 18/01/2016 13:20
nous allons ns battre pour le maintien de ce point. le senegal n'est la propriete d'aucun groupe religieux. il est laïque.

3.Posté par fa le 18/01/2016 13:46
Ki kanla

4.Posté par psedo le 20/01/2016 09:55
laïcité n'est athéisme. Si le Sénégal n'est pas laïc il est quoi? religieux ou musulman?

5.Posté par welainde le 20/01/2016 11:08
ALLAH ne regarde pas ce que nous disons mais ce que nous faisons.L'état n'a pas de religion.L'Etat a des Valeurs et des Principes.Ces Principes et Valeurs cadrent parfaitement avec les Religions Révélées.



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016