SERIGNE ALIOU SYLLA (APR) : « Le bitumage du tronçon vers Bakhiya… L’organisation d’audiences foraines et…Macky gagnera Touba en 2019 »


Responsable politique de l’Apr à Touba, Serigne Aliou Sylla trouve obligatoire la remobilisation des troupes de l’Apr pour pallier les insuffisances notées ça et là et qui ont valu au parti du Président Macky Sall les récurrentes défaites depuis 2012. Se confiant à Dakaractu, l’homme d’affaires a tenu à démentir les informations selon lesquelles le parti de Wade est solidement ancré dans Touba. « Nous avons commis des erreurs et nous les assumons. Maintenant, nous allons prendre nos responsabilités et investir le milieu » dira-t-il. Pour une éventuelle victoire en 2019, le leader politique décline une feuille de route.
 
Le bitumage du tronçon Corniche- bakhiya
Pour aborder les nouvelles élections et donner, pour une première fois la victoire au parti présidentiel, Serigne Aliou Sylla préconise le bitumage du tronçon Corniche- Bakhiya. Pour lui, la satisfaction de cette doléance peut susciter un nouvel engouement politique des populations au profit du patron de l’Apr. « Touba tient beaucoup à ces cimetières de Bakhiya. C’est le seul endroit, avec la grande mosquée, où on est certain que toutes les populations s’y sont rendues au moins une fois l’année. Ce tronçon est un chemin fréquemment emprunté mais impraticable, surtout en période d’hivernage. Pour inhumer leurs parents rappelés à Dieu, les gens sont obligés de patauger. C’est une situation regrettable. Nous invitons le Président de La République à bitumer ce tronçon très court ».
 
L’organisation d’audiences foraines
La victoire du Pds et de l’opposition, en général, lors des élections depuis 2012 est à relativiser, a expliqué Serigne Aliou Sylla. Le problème réside, selon lui, dans le fait que la carte électorale est demeurée la même depuis plusieurs années et dans les difficultés rencontrées par les populations pour se procurer des cartes d’identité et des cartes d'électeur. « La carte électorale est à revoir. C’est le même dispositif qui est de mise et il ne milite pas en faveur de notre mouvance. Il y a beaucoup de choses à changer. Nous sollicitons du ministre de l’intérieur l’organisation d’audiences foraines. Nous sommes d’avis qu’il y a une population électorale dormante et nous devons les réveiller en leur octroyant ces documents et en les inscrivant sur les listes. Nos enquêtes nous ont permis de découvrir que les habitants ont pris conscience des efforts colossaux consentis par le Président de la République et ils sont prêts à faire preuve de reconnaissance vis-à-vis de lui. Nous nous chargeons de leur faciliter la tâche », confie Serigne Aliou Sylla. 
Lundi 16 Mai 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :