SERIGNE AHMADOU RAFA’I (Imam et fils de Serigne Fallou) : « Les 2 rakas de Saint-Louis ne se justifient pas… Viviane a mis l'effigie du Cheikh en gâteau avant de la découper! »

Fils de Serigne Fallou Mbacké, l'ancien Khalife Général des Mourides, et Imam d’une mosquée à Touba, Serigne Ahmadou Rafa’i Mbacké a profité de son sermon du vendredi pour assommer le comité d’organisation des 2 rakas de Saint-Louis et pilonner Viviane Chidid qui a commis l’irréparable, selon lui, lors de la célébration de son anniversaire au Grand théâtre en dessinant sur ses gâteaux Serigne Touba et sa mosquée avant de les découper aux fins de dégustation.


SERIGNE AHMADOU RAFA’I (Imam et fils de Serigne Fallou) : « Les 2 rakas de Saint-Louis ne se justifient pas… Viviane a mis l'effigie du Cheikh en gâteau avant de la découper!  »
Sa sortie a fini de créer une vive polémique à Touba et sur les réseaux sociaux. En effet, Serigne Ahmadou Rafa’i n’a pas raté ces cibles. Abordant  dans son sermon, tout d’abord la cérémonie de la prière des 2 Rakas de Saint-Louis qui commémore l’acte de bravoure de Cheikh Ahmadou Bamba dans la résidence du Gouverneur français pendant la période coloniale, Serigne Ahmadou Rafa’i a estimé qu’il s’agit d’une exploitation d’une activité totalement religieuse à des fins autres que religieuses par un groupe de personnes. Ainsi se pose-t-il des questions. « Pour prier le Takussan, vaut-il la peine d’effectuer plus d’une centaine de kilomètres ? Cette prière, a-t-elle été demandée ou suggérée, explicitement, par Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké ? Pourquoi ne célébrons-nous pas les 3 rakas du crépuscule ? Les 4 rakas des prières de l’après-midi ou de la nuit ? Ceux qui convoquent ces milliers de personnes à Saint-Louis, sont-ils conscients des responsabilités endossées par rapport à tout ce qui se fera le jour J sur place ? Et puis, comment peuvent-ils expliquer que deux rakas dédiées à Dieu soient dotées de parrains?  Peuvent-ils nous dire la rétribution requise pour toute personne effectuant le déplacement pour les besoins de cette commémoration ? Cette commission, a-t-elle déjà construit une mosquée ou un daara ? … »  Le Mbacké-Mbacké estime qu’une prière de ce genre doit se faire au niveau de la mosquée la plus proche et nulle part ailleurs. 
 
VIVIANE PIRE QUE JEUNE AFRIQUE
Toujours dans son khoutba, Serigne Ahmadou Rafa’i a sévèrement taclé l’artiste Sénégalaise Viviane Chidid, prononçant son nom, comme dit-il, il l’aurait fait avec Abô Diahline et Phiraouna. 
« Ce que Viviane a fait est impardonnable. Elle a fait amener lors de la célébration de son anniversaire, un gâteau à l’effigie de Serigne Touba entourée de bougies destiné à être coupé par un couteau. Elle a fait pareil avec la grande mosquée de Touba. Les gens ont découpé l’image de la grande mosquée et celle de Serigne Touba et les ont mangées. Ce que Viviane a fait est pire que ce que Jeune Afrique avait fait! » 
Le chef religieux d’escompter la réaction de ceux qui avaient élevé le ton lorsque le journal africain avait caricaturé Cheikh Ahmadou Bamba. Dans la mosquée, des fidèles ont même émis des cris de détresse. 
Une réaction de la chanteuse ou de ses proches est attendue pour décrisper la situation... 
 
Samedi 3 Septembre 2016
Dakaractu




1.Posté par Sadikh le 03/09/2016 16:00
Si on se réclame se Serigne Touba on doit tout faire pour se conformer à ses recommandations qui ne sont rien d'autres que celles enseignées par LE PROPHÈTE MOUHAMED (psl). Ce qui est haram le restera toujours même si tout le monde le fait. Ce qui se fait actuellement n'est point de l'ignorance mais du ' je m'en foutisme'. Qui veut mourir sur scène en plein concert ? Je pense bien que personne ne souhaite que le moment de quitter ce bas monde lui trouve sur scène, au concert, dans une boîte de nuit ou quelque chose comme ça.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :