SÉNÉGAL : Quand recrutement dans l’armée rime avec la faim et la soif !

Le moral au ras des pâquerettes, des jeunes Sénégalais s’entassent à Ouakam pour prendre part au recrutement. Ils veulent intégrer l’armée et servir leur pays. Des bousculades monstres ponctuées de bagarres, de faim et de soif caractérisent le quotidien de ces soutiens de familles désemparés.
Coincés jusqu’à la gorge par le chômage, ils affrontent le froid de la nuit et la chaleur du jour et parfois se frottent aux armes blanches brandis par leurs concurrents immédiats, qui cherchent à faire peur, à intimider. Le destin, ils peuvent y croire. Mais, ils en parlent comme si c’était le seul moyen de se remonter le moral surtout quand le médecin estampille le qualificatif « Inapte » sur leur bulletin. Le seul bémol, c’est que « Moustapha » peut être déclaré « inapte » à Mbacké avant d’être accepté à Dakar. D’où cette ferme volonté de parcourir le Sénégal à la poursuite des commissions.

REPORTAGE


Samedi 26 Novembre 2016
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :