SENEGAL-ECONOMIE-PROMOTION Soutien aux PME : Malick Gakou visite l’ADEPME, vendredia


SENEGAL-ECONOMIE-PROMOTION  Soutien aux PME : Malick Gakou visite l’ADEPME, vendredia
Le ministre sénégalais du Commerce, de l’Industrie et du Secteur informel, El Hadji Malick Gakou, rend visite vendredi à l’Agence de développement et d’encadrement des PME (ADEPME), pour renouveler la volonté du Gouvernement d’apporter un nouveau souffle à ce segment représentatif de l’économie locale. Ce déplacement est prévu à partir de 9 h 30, au siège de l’ADEPME. Il rentre dans le cadre des visites de prise de contact de M. Gakou avec les directions et agences relevant de la tutelle du ministre du Commerce, de l’Industrie et du Secteur informel, indique un communiqué transmis à l’APS. 
‘’Cette visite sera une occasion pour le ministre d’évoquer avec la presse les problèmes auxquels les Petites et moyennes entreprises (PME) sont confrontées’’, ajoute le communiqué. Ces entreprises montrent divers signes de faiblesse, même si elles sont représentatives de l’économie sénégalaise. 
Au Sénégal, diverses sources officielles indiquent que les PME représentent 90 % du tissu économique sénégalais, 42 % des emplois permanents créés, 30 % du chiffre d’affaires des entreprises modernes, 30 % de la valeur ajoutée nationale et 20 % du Produit intérieur brut (PIB). 
A son accession à tête de l’Etat du Sénégal, en mars-avril 2012, le nouveau président, Macky Sall, annonçait la création du Fonds souverain d’investissements stratégiques (FONSIS). Pour sa mise en œuvre, ce fonds servira comme un nouvel instrument au service de la politique économique et sociale. 
Avec la création du FONSIS, le Gouvernement du Premier ministre, Abdoul Mbaye, vise, entre autres objectifs, à relancer l’économie nationale et à soutenir les PME-PMI en vue de la création massive d’emplois et de richesses pour les générations actuelles et futures.
En mai dernier, l’économiste Mabousso Thiam, a été nommé Directeur général de l’ADPME, en remplacement de Marie Thérèse Diédhiou. M. Thiam fut l’administrateur de l’unité de gestion du Projet de promotion des investissements privés du Sénégal (PPIP), financé à hauteur de 46 millions de dollars américains par la Banque mondiale.
Quant à lui, le banquier Thierno Seydou Nourou Sy a été nommé en juin dernier Directeur général de la Banque nationale de développement économique du Sénégal (BNDE), ex-Fonds de promotion économique (FPE). M. Sy est crédité d’une large expérience bancaire au Sénégal, au Mali, au Burkina Faso et au Niger.
Après sa nomination, M. Sy avait indiqué qu’il comptait participer à ‘’la mise en place de cet important outil de développement économique (la BNDE) et contribuer à apporter des réponses
aux attentes des acteurs du secteur économique en cohérence avec les objectifs du gouvernement’’. 
Selon le Directeur général de la BNDE, cette volonté se traduirait par une démarche dont l’effet est de ‘’booster les PME-PMI dans une dynamique caractérisée par le respect scrupuleux de l’orthodoxie financière et de la transparence’’. 
Le défi de la viabilité économique et financière des PME s’inscrit dans un cadre régional. La Commission de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA), basé à Ouagadougou, s’y attèle, avec l’appui du Centre pour le développement de l’entreprise (CDE), dont le siège est à Bruxelles.

En effet, l’UEMOA déroule un programme d’actions pour la promotion et le financement des PME. Le but est d’améliorer la compétitivité des PME, de renforcer les performances des organisations d’encadrement et d’appui de ces entreprises, en vue de consolider le tissu économique des pays de la zone.

Le budget total, pour l’exécution du plan de mise en œuvre du programme, est estimé à 6,792 milliards de francs CFA. Sur ce montant, la Commission de l’UEMOA a apporté une contribution de 6,363 milliards et le CDE y a contribué pour 429 millions.(Aps)
 
Jeudi 3 Janvier 2013
Dakaractu Redacteur




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016