SÉNÉGAL / BURUNDI : Mame Biram et Konaté en fer de lance


SÉNÉGAL / BURUNDI : Mame Biram et Konaté en fer de lance
Pour le Sénégal / Burundi de ce samedi, comptant pour la 1ère journée des éliminatoires de la CAN-2017, Aliou Cissé pourrait opter pour un 4-4-2 classique avec Mame Biram Diouf et Moussa Konaté comme duo d’attaque.
Après deux matches amicaux remportés face au Ghana et au Havre AC sur le même score (2-1), en mars dernier, l’équipe du Sénégal version Aliou Cissé entame la compétition demain samedi.
Pour leur 1ère journée dans les éliminatoires de la CAN-2017 face aux hirondelles du Burundi, les Lions devraient évoluer en 4-4-2 si on se fie au contenu des derniers entraînements. En défense, le sélectionneur pourrait opérer un changement devant Abdoulaye Diallo par rapport à la dernière sortie des Lions. Même s’il était loin d’être décevant, Cheikh Mbengue devrait laisser sa place à Pape Ndiaye Souaré, qui n’a pourtant guère convaincu lors de ses dernières apparitions en Lion. Lamine Gassama devrait gérer le couloir droit, alors que la charnière centrale sera une nouvelle fois composée de Lamine Sané et Kara Mbodji.
 
Sadio et Saivet pour animer les couloirs
 
Dans un milieu à quatre, Sadio Mané et Henri Saivet sont attendus sur les côtés pour animer les couloirs. Idrissa Gana Guèye se chargera de l’aspect défensif, alors que Cheikhou Kouyaté se positionnera dans un rôle de milieu relayeur, à moins qu’Aliou Cissé ne lui préfère Cheikh Ndoye ou Stéphane Badji. Aliou Cissé compte bien redonner confiance à Moussa Konaté en attaque. Le sociétaire du FC Sion devrait donc à nouveau débuter, mais associé à Mame Biram Diouf en pointe. Si les profils des deux joueurs semblent complémentaires, leur association dans un tel système a été saluée face au Ghana en amical. Elle a le mérite de concerner deux joueurs talentueux et en confiance. Avec un Moussa Konaté en point d’appui et un Mame Biram Diouf capable de décrocher, le 4-4-2 semble, en effet, un système prometteur sur le papier. Si l’animation offensive ne suit pas, Aliou Cissé pourra toujours faire évoluer son système en 4-2-3-1 avec Sadio Mané comme soutien derrière l’attaque. Pour permettre aux Lions de repartir plus bas pour repiquer dans l’axe, afin de créer le déséquilibre devant la défense burundaise qui va sans nul doute privilégier le regroupement défensif.
Stades
Vendredi 12 Juin 2015
Dakar actu




Dans la même rubrique :