(SEMENCES) MAODO SARR DÉMENT PAPE DIOP : " Il s'est peut-être ​rendu en Guinée Bissau... Jusqu'à 40 kilos par tête ont été distribués... Boun Abdallah est le meilleur choix! '


Conseiller économique, social et environnemental, Opérateur économique semencier et Président de la chambre de commerce de Kaffrine, Maodo Sarr est d'avis que les allégations du Président de la Convergence Nationale de Bokk Gis-Gis sur les semences sont loin de la réalité du terrain. En visite à Touba, Pape Diop avait déclaré que dans le monde rural, chaque paysan n'avait droit qu'entre 2 et 5 kilos d'arachide et que le régime Sall était sur le point de tuer l'agriculture.

Une déclaration qui eu le don de faire sortir Maodo Sarr de ses gonds. '' C'est absolument faux! Je pense que Pape Diop n'a pas réellement visité le monde rural. Il s'est peut-être rendu quelque part en Guinée Bissau. Aucun paysan n'a obtenu moins de 35, 40 kilos d'arachide en coque. Je suis Opérateur semencier depuis plus de 30 ans et je sais que Dieu m'est témoin. Nul n'achète plus d'arachide que moi dans ce pays. La plus petite quantité donnée par le gouvernement au paysan se  situe entre 17 et 20 kilogrammes. Rien que dans notre commune de Diakhao, nous avons 600 tonnes. Personne n'en sort avec 2 kilos. Cette situation est révolue depuis très longtemps. Ce qu'il dit n'est pas vrai et je sais que je connais mieux que lui le monde rural. '' Il ne manquera pas de saluer '' le travail abattu par le ministre de l'agriculture Pape Abdoulaye Seck. "

Interpellé sur la grogne qui a découlé de la publication des listes de Benno Bokk Yakaar, Maodo Sarr rappelle que tout le monde ne pouvait être retenu. '' La meilleure attitude c'est de soutenir le Président de la République. Faire la grogne juste parce que le choix n'a pas été porté sur soi est irresponsable! '' Le conseiller de se féliciter par ailleurs du choix de Mahammed Boun Abdallah Dionne comme tête de liste nationale. Pour lui, '' choix ne pouvait être plus conséquent. ''
À en croire Maodo Sarr, cette année, Macky gagnera à des niveaux et des localités insoupçonnés.
Maodo Sarr distribuait de l'aide aux populations de Kaffrine en cette période de Ramadan. '' Une bagatelle de 55 millions a été partagée en billets de petites coupures, riz et arachide dans les différentes localités du Saloum. '' Cest une obligation pour tout musulman de faire preuve de solidarité envers les indigents. L'État ne peut pas tout faire. Il nous appartient, à nous qui sommes ses répondants, de soutenir les populations qui rencontrent des difficultés. Rien que ce jour, 8 000 personnes se sont présentées... '' 
Dimanche 18 Juin 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :