SCANDALE CORRUPTION DU RÉGIME LYBIEN : Ziad Takieddine enfonce Nicolas Sarkozy et Claude Guéant


Cette révélation de Ziad Takieddine risque d'être cauchemardesque pour le candidat à la primaire de la droite pour la présidentielle française, Nicolas Sarkozy.
Dans une interview filmée avec Médiapart, l'homme d'affaires libyen, affirme face caméra, avoir remis trois valises d'argent liquide provenant de Libye à Claude Guéant et Nicolas Sarkozy. 
Face à la caméra de Médiapart, Ziad Takieddine décrit la valise en ces termes : "c'est une valise comme ça. Ça s'ouvre comme ça. Et l'argent est dedans." Mieux, Takieddine de poursuivre en disant que : "Dans la première valise, il y avait 1,5 million. La deuxième faisait 2 millions d'euros, et la troisième 1,5 " avec des billets neufs de 500 euros".
Ce témoignage en forme d’aveu a été recueilli une première fois le 18 octobre, puis enregistré face caméra samedi 12 novembre, chez lui à Paris. Ziad Takieddine décrit avec précision la livraison des valises d’argent libyen au ministère de l’intérieur, place Beauvau. Il déclare les avoir remises à deux reprises à Claude Guéant, alors directeur de cabinet du ministre, dans son bureau, puis une troisième fois, en janvier 2007, à Nicolas Sarkozy en personne, dans l’appartement privé du ministre de l’intérieur.
Revenant sur le début des relations entre Nicalas Sarkozy et Mouammar Kadhafi, 
Ziad Takieddine a, dès l’origine, servi d’introducteur du français lorsqu’il était ministre de l’intérieur, en préparant sa première visite à Tripoli et sa rencontre initiale avec le président libyen, en octobre 2005.
À raison d’un ou deux voyages en Libye par mois à compter de cette date, Ziad Takieddine s’est chargé de la signature de nombreux contrats sécuritaires ou pétroliers, en concertation permanente avec Claude Guéant, comme l’ont montré des documents déjà publiés par Mediapart.
Les valises d’argent que Ziad Takieddine s’accuse d’avoir transportées à Paris lui auraient été remises à Tripoli par l’un des chefs des services secrets libyens, Abdallah Senoussi, un proche de Mouammar Kadhafi dont il était le beau-frère par alliance.

Mardi 15 Novembre 2016
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :