SCANDALE A SENEGAL AIRLINES : Les graves dérapages du Directeur général Mayoro Racine et de ses directeurs


Le Coordinateur du collège des délégués de Sénégal Airlines a fait des révélations sur la gestion de Sénégal Airlines par son Directeur général Mayoro Racine et ses directeurs.
Moustapha Diakhaté, revenant sur la gestion du DG qu'il juge scandaleuse, déclare : " Il faut savoir que Sénégal Airlines n'opère plus de vol après le retrait du PEA et des droits de trafic. Cependant, la compagnie bénéficie de rentrées d'argent provenant de Royalties (Royal Air Maroc, Air Arabia, Sn Brussels) mais aussi des créances d'agences de voyage issues de ventes antérieures et de la location du hangar pour la maintenance d'avions de compagnies étrangères (DHL, etc)."

Mieux, le coordinateur du collège des délégués de poursuivre en accusant : " Nous avions parlé en long et en large de la gestion du DG allant de Février 2014 à fin décembre 2015 faite de gré à gré dans les locations d'avions, d'avions cloués au sol pendant qu'on continuait à payer la location, de mauvais choix et mauvaises pratiques et de mensonges envers les actionnaires, ayant conduit à la décision de liquidation de la compagnie par l'Etat du Sénégal principal bailleur."
Pour Diakhaté : "la période qui intéresse est celle allant de janvier à fin mai 2016 ou la situation financière est inconnue des actionnaires puisque la situation financière au niveau des 04 banques ou nous avons des comptes (SGBS, BIS, BNDE, DIAMOND BANK) et de la Caisse centrale reste une grande nébuleuse : absence de relevés bancaires et des ordres de virements au niveau de la comptabilité et la Caisse centrale n'est plus à jour. 

Des rentrées d'argent de près d'un milliard sont utilisées, sans aucune justification produite, rien que les Royalties de la RAM dépassent 600 millions (619 millions). On parle de sommes importantes sous forme de primes, frais de missions, de congés alors que les congés de la plupart du personnel ont été gelés donc non payés.

Cette période en chiffres c'est pour :

Le Directeur général 93 millions payés en deux tranches de 50 millions et de 43 millions.
Remboursement de frais de téléphone à hauteur de 5,5 millions en janvier 2016 et 1, 595 million en mars 2016. 

Le DAF : 18 millions reçus, crédit téléphone utilisé au détriment de la compagnie entre 1,5 et 3 millions, plus une prime de 1 million pour le pèlerinage. 

Le DCM : retraité depuis fin décembre 2015, après avoir reçu un solde de tout compte de plus de 20 millions, a été engagé avec un contrat de prestataire de près de 2 millions par mois prenant fin en mars 2016. 
On lui a quand même payé un salaire du mois d'Avril alors qu'il n'y a pas droit, plus une somme de 32 millions non justifiée ainsi qu'une prime de 1,5 million pour le pèlerinage. Signalons que malgré qu'il soit retraité, il signe toujours les chèques de la compagnie. Un grand scandale.

Le DRH aurait reçu 8 millions plus son salaire du mois d'Avril alors que le personnel statuaire n'est pas payé ce même mois là. 

Toutes ces sommes décaissées n'ont pas fait l'objet de validation de la part du Conseil d'Administration. 
Mercredi 1 Juin 2016
Dakaractu




1.Posté par Patriote le 20/06/2016 21:13
Vol de voleurs

2.Posté par Patriote le 20/06/2016 21:17
C'est honteux ,tu donnes aux employés 25 pour cent de leur salaire ,tu ne respectes pas les gens .Mais ,tu es un voleur.Avec des voleurs comme toi tu crois que le pays va avancer .J'ai mal quand je vois ça. ..



Dans la même rubrique :