SANTÉ : Lancement de la journée mondiale de lutte contre le diabète qui sera célébrée le 14 novembre


L’association sénégalaise de soutien aux diabétiques (ASSAD) a procédé au lancement d’activités en faveur des personnes atteintes de cette maladie ce vendredi au centre Marc Sankalé de l’hôpital Abass Ndao .
"2/3 des femmes touchées par le diabète sont en âge de procréer. Ce qui pose une nouvelle donne qu’est la grossesse", a souligné le Dr Anna Sarr, chef du service de médecine interne du centre universitaire Abass Ndao  qui intervenait lors du point de presse marquant le lancement des activités de cette journée mondiale de lutte contre le diabète. Le thème retenu cette année est  : "Femmes et diabète “
 Cette  journée mondiale de lutte contre le diabète est célébrée le 14 novembre de chaque année par la Fédération Internationale du Diabète en partenariat avec l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).
 Selon le Dr Anna Sarr , "le rôle de pilier que doit jouer la femme dans la prise en charge du diabète en tant qu’épouse et mère est important et essentiel.
 “En 2017, 199 millions de femmes sont touchées par le diabète dans le monde et si rien n’est fait, le chiffre va passer à 313 millions de femmes d’ici 2041. Le diabète est également la 9ème cause de décès chez les femmes dans le monde", a souligné  le médecin.
 Ainsi d’après la directrice du centre Marc Sankalé, le Professeur Maïmouna Nour Mbaye,  "cette journée est un un moment fort dont l’objectif est de mieux faire comprendre la maladie. "
Pour le chef de la division des maladies non transmissibles au ministère de la Santé et de l’Action sociale, le Dr Marie Ka Cissé, au Sénégal les données de l’enquête nationale sur les facteurs de risque des maladies non transmissibles (STEPS) réalisée en 2015, ont montré une prévalence nationale de 3,4 %".
La célébration de la journée en collaboration avec l’Association sénégalaise de soutien et d’assistance aux diabétiques (ASSAD) sera, selon le Dr Marie Ka Cissé, une occasion d’informer et de sensibiliser les femmes à s’inscrire au programme m-diabète pour bénéficier, grâce au téléphone portable, de messages de prévention du diabète "
Vendredi 3 Novembre 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :