SANOUSSI DIAKITÉ (DG ONFP) SUR LA LIBÉRATION ANNONCÉE DE KARIM WADE : « On n’a qu’à exiger de Macky Sall ce qui est de ses prérogatives »

La probable libération de Karim Wade continue de susciter des réactions. La dernière en date est celle de Sannoussi Diakité. Directeur général de l’Office national de la formation professionnelle et par ailleurs responsable politique de l’Alliance pour la République à Kolda, il estime que la grâce est une bonne chose pour Karim Wade.


SANOUSSI DIAKITÉ (DG ONFP) SUR LA LIBÉRATION ANNONCÉE DE KARIM WADE : « On n’a qu’à exiger de Macky Sall ce qui est de ses prérogatives »
Directeur général de l'Office national de la formation professionnelle, Senoussi Diakité s’est prononcé sur la libération annoncée de Karim Wade. Qui, depuis quelques jours, occupe l’actualité politique nationale. « Il y a beaucoup de supputations sur la libération de Karim Wade. Je considère que nous devons continuer à circonscrire le traitement du cas dans le cadre judiciaire. J'ai, à travers la presse, entendu certains alliés de Benno Bokk Yaakar s'ériger contre toute libération de Karim Wade soutenant que ce serait un mauvais message par rapport aux engagements du Président de la République sur la bonne gouvernance», a constaté Sanoussi qui a faisait face à la presse, hier.
La grâce présidentielle s’exprime dans des conditions encadrées par notre arsenal juridique. Donc dit-il : «le Président, en s’appuyant sur ses prérogatives, peut faire bénéficier à toute personne ayant fait l’objet de condamnation une grâce. Si les conditions sont réunies selon la règlementation de la grâce, Karim Wade peut bel et bien bénéficier d’une grâce présidentielle.»
D’après lui, considérer que Karim, le fils de l’ancien Président de la République, condamné à 6 ans de prison ferme, ne doit pas bénéficier de grâce, c’est conforter ceux qui pensent que son incarcération est une affaire politique. Interpellé sur le fait que Karim Wade a fait savoir qu’il ne veut pas de grâce mais plutôt une amnistie, Sanoussi Diakité de répondre : «On n’a qu’à exiger de Macky Sall ce qui est de ses prérogatives.»
Pour le responsable politique de l’APR de Kolda, une grâce est bonne pour Karim Wade car, elle lui permettra d’humer l’air de la liberté.
Mercredi 22 Juin 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :