Rufisque - Psychose suite aux attentats de Médine : Imam Bamar N'diaye rassure les futurs pèlerins

El Hadj Bamar Ndiaye, imam ratib de la Grande mosquée de Rufisque rassure les futurs pèlerins pour les lieux saints de l’islam. «Je demande aux musulmans de ne pas avoir d’inquiétudes où qu’ils se trouvent. La période du Hajj arrive, ils n’ont qu’à se rendre en Arabie saoudite pour faire tranquillement leur pèlerinage», a-t-il exhorté. S’exprimant après avoir dirigé la prière de l’Aïd el Fitr, l’ancien commissaire adjoint au pèlerinage revenant «fraichement» d’un voyage à la Mecque trouve les responsables saoudiens conscients de leur mission.


Rufisque - Psychose suite aux attentats de Médine : Imam Bamar N'diaye rassure les futurs pèlerins
«Des individus peuvent échapper par ci par là, pour essayer d’intenter aux vies des musulmans mais les autorités saoudiennes sont assez responsables. Ils savent leur rôle en ce qui concerne la sécurité en Arabie saoudite et je pense que Inchallah, les mesures seront multipliées pour permettre à tout un chacun de faire le Hajj, donc il n’y a pas d’inquiétudes à se faire par rapport à cela», assure l’imam.
Selon lui, l’Arabie saoudite a de tout temps travaillé avec sérieux sur la question de la sécurité, car «si les Saoudiens n’avaient pas pris les dispositions nécessaires on n’en serait pas là aujourd’hui ».
Trois attentats terroristes ont été perpétrés la semaine passée en Arabie saoudite dont un à proximité de la mosquée du Prophète à Médine. Dans son prêche, l’imam a aussi appelé les fidèles à «faire la concurrence dans les bonnes œuvres et non dans les actes de perversion. Il a en outre rappelé la prépondérance de l’action anthropique sur la détérioration de l’environnement déplorant à ce titre «la coupe à outrance de bois en Casamance qui fait aujourd’hui l’actualité» ».
«Si votre environnement (l’air, la terre, la mer) est pollué, c’est de votre propre ressort», a avisé l’imam disant citer par ce propos la parole de Dieu. L’islam c’est un mode de vie, une civilisation dans laquelle ne peuvent s’épanouir que des personnes civilisées, a encore fait savoir M. Ndiaye, prêchant aussi la bonté envers tous les êtres, «même les animaux». Il a en ce sens exhorté les musulmans au «respect des règles établies par Allah».

Le Quotidien
Jeudi 7 Juillet 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :