Ronaldo, la malédiction du Ballon d’Or ?

La récente suspension de Cristiano Ronaldo pour deux matches a peut-être été un mal pour un bien. En plus de soulager un genou redevenu douloureux, ce repos forcé pourrait en effet lui avoir permis de digérer son dernier Ballon d’Or. Ce qui ne semble pas chose aisée pour lui.


Ronaldo, la malédiction du Ballon d’Or ?

Les chiffres sont implacables. Il est certes paradoxal d’évoquer une baisse de régime pour un attaquant qui n’aurait marqué ‘que’ trois buts en trois matches, mais Cristiano Ronaldo avait mis la barre si haut depuis le début de saison que c’est pourtant bel et bien le cas. Alors que le Portugais affichait 32 buts en 24 matches sur la première moitié de saison, il n’en a d’ailleurs inscrit que quatre en six matches depuis le début de l’année 2015. Et donc seulement trois sur ses trois dernières sorties avec le club madrilène...

L’occasion de rappeler que "CR7" a toujours connu des difficultés après avoir reçu le Ballon d’Or. Il en a en effet déjà été ainsi en 2008 lorsqu’il évoluait à Manchester United. L’ancien Mancunien n’affolait certes pas les compteurs comme aujourd’hui, mais de 0,53 but par match (9 en 17 matches), sa moyenne était tombée à 0,17 but par rencontre avec un tout petit but en six matches. Rebelotte la saison passée avec le Real Madrid.

Alors qu’il affichait 29 buts en 24 matches avant d’être élu meilleur joueur du monde, soit une moyenne de 1,21 but par match, il n’en avait plus inscrit que cinq en huit matches, c’est à dire 0,63 but par rencontre, et avait écopé d’un carton rouge. Pour l’heure, "CR7" affiche donc un but par match mais également une expulsion sur ses trois dernières rencontres. Nul doute que sa performance sera étudiée de près, samedi, à l’occasion du derby face à l’Atlético. Et pas seulement parce qu’il s’agira de son premier match en tant que trentenaire…

Vendredi 6 Février 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :