Robert Mugabe veut nationaliser les mines de diamant du Zimbabwe

Lors d’une interview à la télévision nationale, jeudi 3 mars, le président zimbabwéen, Robert Mugabe, a annoncé sa volonté de nationaliser les mines de diamant pour permettre au pays de profiter pleinement de ses ressources.

« Il y a de la contrebande et des escroqueries, et les entreprises qui exploitent les diamants nous volent nos richesses. Notre peuple n’en tire rien. Nous avons décidé que ce secteur devait être un monopole que seul l’Etat est autorisé à exploiter. »


Quatre mines détenues par des entreprises étrangères

Cette décision devrait changer le paysage de l’industrie diamantifère au Zimbabwe, où, sur six compagnies qui exploitent les mines, quatre sont détenues par des investisseurs privés étrangers, deux chinois, un ghanéen et une entreprise de Dubaï.
L’année dernière, le Zimbabwe avait fait part de sa volonté de fusionner les six entreprises extrayant des diamants autour de la zone de Marange (Est) au sein d’une seule entité publique, la Zimbabwe Consolidated Diamond Company. Le gouvernement compte sur cette industrie pour redresser l’économie moribonde du pays, prisonnière d’une faible croissance, d’un chômage de masse et d’un manque de trésorerie budgétaire.
Samedi 5 Mars 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :