Rihanna menacée de mort par un désaxé mental


Rihanna menacée de mort par un désaxé mental
Voilà un an que la chanteuse Rihanna se sait épiée. Bien sûr, les paparazzis et les fans ont toujours un œil rivé sur elle, mais depuis plusieurs mois, un homme dérangé mentalement ne la laisse pas tranquille. Dernière provocation en date, l'homme, qui se fait appeler Alex Mercer ou Ralph Alexander sur les réseaux sociaux, lui aurait fait parvenir une vidéo de 15 secondes, dans laquelle on peut le voir se masturber. Personne ne sait comment le garçon a fait pour que cette vidéo pour le moins dégoutante arrive entre les mains de la star de 27 ans mais on peut par contre facilement s'imaginer l'effroi dans les yeux de la pauvre jeune femme.  

"J'ai une arme" 

Sur Twitter, le gaillard avait déjà fait très peur à la Barbadienne. En avril dernier, il avait notamment fait un selfie devant la maison de Rihanna et le lui avait envoyé, avec comme message: "Quand la police arrivera, j'aurai disparu." Effectivement, à l'arrivée de la sécurité, l'homme avait déjà pris la poudre d'escampette. La belle Rihanna, qui vient de sortir son huitième album, ANTI, avait déjà été menacée par le même individu peu de temps auparavant. Elle avait alors reçu le message: "J'aurais du tuer Rihanna il y a une minute, je me sentirais mieux là maintenant." Et de préciser qu'il avait l'intention d'utiliser une arme et qu'il s'apprêtait d'ailleurs à en recevoir le permis. 
Fort heureusement, Alex ou Ralph a pu être retrouvé. Sa dernière vidéo contenait des informations qui ont permis aux forces de sécurité de pister sa trace. Le déséquilibré a été arrêté et placé dans une institution psychiatrique.  
Il n'empêche, Rihanna a eu chaud et ça n'est malheureusement pas la première fois que la chanteuse, à l'instar de tant d'autres d'ailleurs, se retrouve dans cette situation angoissante. Pas plus tard qu'il y a deux ans, un sans-abri avait été arrêté et placé en hôpital psychiatrique. L'homme lui avait envoyé plusieurs lettres insultantes. Chargé de statuer sur l'affaire, le juge avait d'ailleurs comparé le comportement inquiétant du harceleur à celui du meurtrier de John Lennon.
Lundi 1 Février 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :