Revue de presse : ‘’la botte secrète des stratèges socialistes pour départager Niasse et Tanor’’


Revue de presse : ‘’la botte secrète des stratèges socialistes pour départager Niasse et Tanor’’
Les quotidiens dakarois parvenus mardi à l’APS rendent compte de la 10e session du Conseil présidentiel de l’investissement (CPI), qui s’est réunie lundi à Dakar.

La rencontre fait ainsi la Une du Soleil. Le journal retient surtout que la 10e session du CPI a été l’occasion pour le secteur privé de ‘’[saluer] les efforts faits par l’Etat dans le domaine des réformes économiques’’. Le Soleil explique que ‘’cela a contribué à faire du Sénégal le premier pays réformateur en Afrique’’.

Parlant de ‘’leçon du privé à Wade’’, Sud Quotidien souligne que les acteurs de ce secteur ont mis à profit la 10e session du CPI pour ‘’réclamer +plus de rupture+, de +responsabilité+ et d’+engagement+ afin que lui et l’Etat se parlent, se comprennent mieux et identifient les contraintes de son développement’’.

Selon le journal, les représentants du privé sont convaincus que cette démarche ‘’est nécessaire pour que le Sénégal aille à la +vitesse de la mondialisation+ en accélérant la mise en œuvre des réformes et en se dotant d’un secteur productif performant’’.

Le Messager consacre sa manchette à la révélation du ministre de l’Economie et des Finances, Abdoulaye Diop, qui présentait le rapport national sur la compétitivité.

Il affirme que ‘’le Sénégal est devenu le premier pays réformateur dans le continent africain et occupe la 5e place mondiale’’.

Mais Le Populaire indique que ‘’c’est un constat d’échec que le chef de l’Etat Me Abdoulaye Wade, a émis, en évaluant ses nombreuses politiques d’emploi’’, lundi, à l’occasion de cette réunion.

‘’Des fois, je me dois de reconnaître que le niveau d’exécution de ces stratégies n’a pas été à la hauteur de mes attentes. A cet effet, j’exhorte le Premier ministre et son gouvernement à redynamiser les instruments de promotion de l’emploi existants et d’en identifier d’autres’’, a-t-il déclaré.

Dans le même sillage, le Point du jour signale que ‘’le chef de l’Etat a signifié à l’endroit de son gouvernement +sa déception+ par rapport aux différentes stratégies politiques d’emploi menées à l’endroit des jeunes sénégalais’’.

Le journal explique que c’est cette déception qui l’a poussé à annoncer ‘’la création d’un million d’emplois avant 2013’’.

Au sujet de la candidature de l’unité et du rassemblement au sein de Bennoo Siggil Senegal, l’As livre ‘’la botte secrète des stratèges socialistes pour départager Niasse et Tanor’’.

Le journal souligne que les socialistes ont émis l’idée ‘’d’organiser des primaires’’, auxquelles ‘’vont prendre part […] les quelques 3000 conseillers régionaux, municipaux et ruraux élus sur la liste de la coalition Bennoo Siggil Senegaal lors des élections locales de mars 2009’’.

Walfadjri publie une interview de l’ancien Premier ministre sénégalais Idrissa Seck, qui promet, s’il est élu le 26 février 2012, de ‘’remettre de l’ordre dans le pays’’. Ainsi, ‘’beaucoup de gens devront rendre des comptes. Qu’ils s’appellent Karim Wade [ministre en charge des Infrastructures], Macky Sall [ancien Premier ministre] ou d’autres qui ont tordu le bras à la loi’’.

‘’Quant à Wade (NDTL : Abdoulaye Wade, président de la République), poursuit le journal, l’ancien Premier ministre l’invite à ne pas se présenter car les études établissent que trois Sénégalais sur quatre l’ont rejeté’’.

Sur un autre plan, L’Observateur indique que ‘’la SONATEL refuse de payer la facture de 5 milliards de francs Cfa couvrant les surtaxes sur ses appels entrants du mois de septembre 2011 que lui a envoyée l’ARTP’’.

Mais selon Rewmi, Tigo s’est exécuté a et a versé un demi milliard de francs à l’Etat sénégalais.

( APS )
Mardi 15 Novembre 2011




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016