Revue de presse: "Wade : un monde qui s’effondre. Macky arrache le deuxième tour’’


Revue de presse: "Wade : un monde qui s’effondre. Macky arrache le deuxième tour’’
Les quotidiens parvenus à l’APS tablent lundi, au lendemain du scrutin présidentiel, sur un second tour qui devrait opposer le président sortant Abdoulaye Wade à son ancien Premier ministre Macky Sall, qui apparait aux yeux de la presse comme le véritable vainqueur de ce premier tour.

"Wade : un monde qui s’effondre. Macky arrache le deuxième tour’’, affiche le quotidien L’Observateur dont le titre est illustré par deux images suggérant l’embarras de l’un, le président sortant, et le triomphe de l’autre, son probable challenger pour le deuxième tour.

’’Dans un épatant et émouvant élan républicain, les Sénégalais se sont fortement mobilisés hier pour le premier tour de la présidentielle, votant dans le calme après les violences meurtrières qui ont marqué la contestation de la candidature du chef de l’Etat sortant Abdoulaye Wade, qui a voté sous les huées à Dakar’’, mentionne le quotidien du groupe Futurs médias.

‘’Coup de théâtre’’, affiche Rewmi quotidien pour dire que ‘’l’apprenti’’ Macky Sall, comme l’avait présenté Me Wade lors de la campagne électorale, est sur les traces du ‘’maître’’. ‘’Avec les premières tendances, Wade est talonné par son ancien Premier ministre Macky Sall, sur une bonne partie du pays’’, note ce journal.

‘’Moustapha Niasse, comme en 2000, se positionne en faiseur de président’’, ajoute Rewmi quotidien, avant de souligner, en citant des observateurs, que ces tendances ‘’reflètent effectivement la réalité qui a prévalu sur le terrain lors de la campagne électorale. Car, seul Macky Sall a fait une campagne digne du nom, dans les rangs de l’opposition’’.

Le quotidien, inspiré par un jeu de mot tiré du nom du probable challenger du président sortant lors du second tour projeté, titre comme suit : ‘’Sall tour de Macky à Wade’’. Le journal illustre cette manchette de deux images contrastées de Macky Sall qui semble sourire et de Me Wade comme embarrassé.

‘’Les premières tendances indiquent que Macky Sall va contraindre le président Wade à un second tour. Un tour qui risque de sonner comme une mauvaise farce jouée par un petit chenapan à son maître ès-politique, qui a semblé indiquer durant et après leur compagnonnage, qu’il le prenait pas trop au sérieux’’, commente Le Quotidien.

‘’Me Wade joue Karim et perd’’, affiche Le Populaire selon qui le vote en faveur de Macky Sall ‘’traduit un rejet explicite du projet de dévolution monarchique du pouvoir’’. La volonté de Me Wade de briguer à nouveau le suffrage des Sénégalais est présentée par l’opposition comme une candidature par procuration, pour dire que le président sortant cherche à se faire succéder par son fils.

‘’Duel Wade-Macky’’ pour le second tour, annonce Walf grand place. ‘’Les tendances obtenues sur un échantillon de 2.000 bureaux de vote révèlent que Wade obtiendrait entre 32 et 35%, Macky Sall 27% et Moustapha Niasse 18%. Ce qui présage un second tour entre Wade et Macky.’’, écrit-t-il.

‘’Les électeurs votent Macky’’, affirme Sud Quotidien. ‘’En dépit des violences qui ont émaillé la campagne électorale avec leur cortège macabre, les électeurs ont massivement répondu, parfois la peur au ventre, à l’appel des urnes’’, commente le journal.

‘’Et comme pour exprimer leur colère face au pouvoir en place ils ont imposé à Me Wade un second tour avec Macky Sall, son 3e ex-Premier ministre avec qui il est au coude-à-coude dans plusieurs localités du Sénégal et à l’étranger’’, poursuit Sud Quotidien.

‘’Macky tient le second tour et menace’’, note pour sa part Walfadjri, qui écrit : ‘’Le pouvoir distillant, tard dans la soirée, une victoire de Wade au premier tour, Macky Sall, annoncé deuxième dans les tendances qui se dégagent, est vite sorti de sa réserve pour mettre en garde contre toute tentative de confiscation de la volonté populaire’’.

Selon le quotidien Walfadjri, le candidat de la coalition ‘’Macky 2012’’ ‘’appelle ses anciens camarades (au pouvoir) à la retenue pour épargner le Sénégal d’une crise postélectorale dont nul ne peut mesurer les conséquences’’.

‘’L’élection présidentielle tant redoutée, au vu des passions qu’elle a suscitées, s’est déroulée hier dans le calme et la sérénité, au grand bonheur de nos compatriotes de toutes obédiences politiques confondues’’, note Focus dans une sorte de considérations générales sur le scrutin présidentiel.

Les quotidiens sportifs comme Walf sports sont encore à évoquer la débâcle des Lions éliminés dès le premier tour de la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2012) organisée au Gabon et en Guinée Equatoriale.

‘’Les accusations de manque de motivation portées contre les Lions après la déroute de la CAN sont rejetées par Guirane Ndaw. Il regrette aussi la décision prise par le staff technique de jouer le match contre l’Afrique du Sud en écartant une bonne partie des joueurs présents à Bata, comme s’il s’agissait de tourner la page de sa génération’’.
Lundi 27 Février 2012




1.Posté par Avis d''''expert le 27/02/2012 11:17
LES DENREES DE PREMIERE NECESSITE FONT CHUTER WADE!

Abdoulaye Wade doit savoir que son peuple a FAIM. Comment des gens qui vivent avec moins d'un dollar par jour peuvent ils acheter un sac de riz qui coûte 26000 Fcfa. Comment des gens qui vivent avec moins d'un dollar par jour peuvent ils acheter une bouteille de gaz qui coûte 4250 fcfa. Abdoulaye Wade est entrain de dormir et son reveil sera brutal trop brutal même.

Les sénégalais ont sanctionné WADE à cause de la cherté de la vie. Abcoulaye Wade a crée deux classessociales au Sénégal: la BOURGEOISIE et le PROLÉTARIAT.

Au Sénégal on constate que les 20% de la population qui sont les BOURGEOIS détiennent les 85% de la richesse du pays. Les tenants du pouvoirs et les marabouts sont extrêmement riches. Ils possèdent des dizaines de milliards dans leurs comptes. Ils ont pillé toutes les richesses de ce pays. Raison pour laquelle les caisses de l'Etat sont vides. Et ils sont obligés d'augmenter les taxes pour combler le vide qui existe dans les caisses de l'Etat ce qui se répercute par une augmentation exponentielle des denrées de Première nécessité.

Par contre les 80% sont des prolétaires. Ils se partagent les 15% de la richesse du pays. C'est eux qu'on transporte dans les ndiaga ndiaye lors des meetings. C'est eux qui sont les gardes du corps des hommes politiques, c'est eux qui sont les nervis, c'est eux qui sont les agresseurs, c'est eux qui sont les filles de joie, c'est eux qui habitent pour la plus grande majorité dans la banlieue. Cette masse de prolétaire constitue la majorité d'électeurs. C'est la raison pour laquelle je pense que si ABDOULAYE WADE ne casse pas les prix des denrées de première nécessité je ne dis pas de diminuer mais de casser. C'est à dire qu'actuellement le sac de riz coûte 26000 Abdoulaye Wade se doit de diminuer le prix du sac de riz jusqu'à 12000fcfa. La bouteille de gaz coûte 4250fcfa Abdoulaye WADE se doit de diminuer la bouteille de gaz jusqu'à 1500fcfa.

Si WADE casse le prix des denrées de Premiére nécessité ce qui est impossible car les caisses de l'Etat sont vides il aura des chances d'être réelu mais si non les prolétaires le sanctionneront de nouveau au second tour. Et les BOURGEOIS le trahiront et retourneront leurs vestes pour supporter Macky sall.

WADE a commis l'erreur d'avoir confiance en ses bourgeois mais surtout d'avoir oublier les prolétaires qui l'ont porté au pouvoir. WADE N'A PAS PITIÉ DES PROLÉTAIRES. IL LES EXPLOITE A SA GUISE. Et j'ai l'impression qu'il avait l'intention de plus les appauvrir pour pouvoir les exploités! WADE RÉVEILLE TOI ET CASSE LES DENRÉES DE PREMIÈRE NÉCESSITE.

Macky SALL l'a si bien compris que tout son discours est axé sur la réduction des denrées de première nécessité car VENTRE PLEIN-NEGRE CONTENT. Lors de la campagne pour le second tour les prolétaires attendent de WADE qu'ils tiennent des discours sur les denrées de PREMIERE NECESSITE ET NON DU NEPAD ou je ne sais quoi!

LES PROLÉTAIRES RÉCLAMENT UNE TRÈS FORTE DIMINUTION DES DENRÉES DE PREMIÈRE NÉCESSITE SI NON LE MOIS DE MARS SERA LE DERNIER MOIS QUE LE PRÉSIDENT WADE PASSERA AU PALAIS DE LA REPUBLIQUE.

2.Posté par locko le 27/02/2012 12:48
Karim ne sera jamais président ici on est pas en monarchie. Merci!!!

3.Posté par gainder le 27/02/2012 15:44
chers freres de la police de lair laera wade est fini il ne faut pas laisser la famille wade emporter nos biens du senegal en europe vous etes aussi concernes vos enfants vos parents soyer vigilant,la fois derniere karim et madicke ont ammener une somme importante a paris cacher dans lappartement de karim,on fait appel aux senegalais de paris faut denoncer karim a la douane francaise de rammener notre argent

4.Posté par anti wade le 27/02/2012 16:35
Ceux qui ont quelques connaissances en statistique au pds devraient aider Farba à comprendre certaines notions comme : population, effectif, pourcentage, échantillon, tendance, etc. Qu'ils lui montrent que 10 % de 100 = 10 mais que 100% de 10 = 10. Il mettra peut être aprés ses démontrations à 2 balles sur le nombre de départements gagnés, donc sur la victoire au 1er tour de wade. Vivement le18 mars pour dégager notre vieux sénile et son fils karin

5.Posté par c r v le 27/02/2012 23:28
votons pour wade si yora 2éme tour bien sur.puisk benno n'est là;car macky tu m'inspire pas confiance.on va pas contionner ke la métropole soit là pr te dicter tes faits et gestes.le peuple du sénégal n'a pas besoin de larbin ou de fantoche.
pas kestion de perdre notre liberté

donc votons wade chers sénégalais.

6.Posté par gainder le 28/02/2012 07:57
la vraie bataille commence au deuxieme tour mobiliser les ctoyens a aller voter au deuxieme tour pour le depart enfin de wade,faites le pour les morts comme mamadou diop ect...venger les morts et blesser noubliez pas qui est wade il a la haine dans lui sil pouvait il vous aurait tous tuer il laurait fait,le senegal a peur de ce messieurs faites le partir et laisser en bas vos interets personnelles,faites le pour vos enfants,unisser vous sinon wade va confiquer le pouvoir et se declarer vainqueur

7.Posté par gainder le 28/02/2012 07:59
faites des conferences de presses denoncait wade quil na pas le droit de donner des chiffres de resultats a lavance



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016