Revue de presse: ‘’Venus nombreux pour protester contre la candidature de Wade devant le ministère de l’Intérieur, les militants et sympathisants des candidats du M23 seront stoppés net devant le rond point Médina par des forces de l’ordre’’


Revue de presse: ‘’Venus nombreux pour protester contre la candidature de Wade devant le ministère de l’Intérieur, les militants et sympathisants des candidats du M23 seront stoppés net devant le rond point Médina par des forces de l’ordre’’
Dakar, 8 fév (APS) - L’actualité de la campagne électorale, prioritaire pour les quotidiens, relègue en second plan l’annonce du limogeage de l’entraîneur des Lions Amara Traoré, emporté par une CAN désastreuse qui avait déjà inspiré aux quotidiens des commentaires renouvelés et passionnés.

Ainsi la presse quotidienne, à l’image de Walfadji, continue-t-elle de s’intéresser aux contestations de la candidature du président Wade à travers une marche du M23 stoppée par la Police avant qu’elle n’arrive au ministère de l’Intérieur, son point de ralliement.

‘’Venus nombreux pour protester contre la candidature de Wade devant le ministère de l’Intérieur, les militants et sympathisants des candidats du M23 seront stoppés net devant le rond point Médina par des forces de l’ordre’’, relate Walfadjri.

Le coordonnateur du M23 (Mouvement d’opposition à la candidature de Me Wade) ‘’Alioune Tine et compagnie ne remettront finalement pas leur mémorandum à Me Ousmane Ngom’’, le ministre de l’Intérieur, ajoute ce journal.

Le M23 et son coordonnateur notamment ne disent pourtant pas leur dernier mot, selon Sud Quotidien. Le journal annonce qu’à partir du moment où la procession des manifestants a été stoppée avant terme, Alioune Tine a appelé ‘’à une répétition de la marche sur l’étendue du territoire national durant la campagne électorale’’.

Direct Info parle à ce propos d’une mobilisation ‘’dans le plus grand désordre’’. Le M23 et ses sympathisants ‘’ont pu démontrer leurs forces, dans le plus grand désordre. De l’UCAD au rond point de la Médina, une foule humaine s’est formée occupant toute l’avenue Cheikh Anta Diop, mais n’attendra pas sa +cible+ : le ministère de l’Intérieur’’, écrit ce journal.

Pendant que le M23 et ses leaders continuent de contester la candidature de Me Wade dans l’espoir de le contraindre à se retirer de la course à la prochaine présidentielle, le président sortant continue comme si de rien n’était sa campagne électorale à travers notamment des visites de proximité, rapportent des quotidiens.

Pour des visites de proximité, il s’est agi d’un ‘’bain de foule pour démontrer qu’il n’y a pas d’insurrection à Dakar, là où Focus, sur le même sujet, s’exclame : ‘’C’est le délire !’’. Me Wade ‘’a fait foule hier, lors de sa première +marche bleue+ dans Dakar. Il a été ovationné dans toutes les localités où il est passé’’, rapporte Focus.

‘’Le cortège de Wade bloque Macky Sall’’ à cette occasion, note Thiey Le Journal qui signale la rencontre des cortèges du chef de l’Etat sortant et de son ancien Premier ministre, candidat comme lui à la présidentielle.

La même information est reprise par d’autres quotidiens dont La Tribune et Focus. Ce dernier rapporte les commentaires de Me Wade au sujet de sa rencontre avec Sall. ‘’Je l’ai même salué et je suis content de voir que personne ne le suit’’.

Comme dopé par la foule, Wade a déclaré faire confiance en sa majorité, selon Le Soleil qui ajoute que le candidat de la coalition des Forces alliées pour la victoire (FAL) ‘’a été accueilli par des jeunes qui scandaient des slogans favorables à sa politique’’.

‘’Je prierai sur la tombe de ceux qui veulent m’enterrer’’, assure Wade dans des propos rapportés sensiblement dans les mêmes termes par L’Observateur et Le Populaire. ‘’Le plus âgé de la scène politique se trouve dans l’opposition, c’est Makhtar Mbow’’, ajoute le président sortant cité par le dernier quotidien cité.

L’âge et la santé du président Wade, 86 ans, sont des paramètres régulièrement évoquées dans les argumentaires des personnalités opposées à une candidature du chef de l’Etat pour un troisième mandat à la tête du pays.

Selon Enquête, l’ambassadeur des Etats-Unis à Dakar Lewis Lukens, convoqué par le ministère des Affaires étrangères après une interview qu’il a accordée à des médias sénégalais, ‘’assume tout’’ de ses commentaires à propos de la candidature de Me Wade.

‘’Il est regrettable que le président Wade ait choisi de compromettre les élections, de mettre en péril la sécurité du pays dans son insistance à briguer un troisième mandat’’, avait déclaré le diplomate américain dans un entretien accordé à l’Association des éditeurs et professionnels de la presse en ligne (APPEL) du Sénégal.

La nouvelle du limogeage d’Amara Traoré, l’entraîneur des Lions, est reprise par de nombreux quotidiens qui s’attendaient quelque part à cette décision qui faisait l’objet depuis quelques jours de spéculation de la presse, après l’élimination des Lions au premier tour de la CAN 2012.

Mais, pour Me Augustin Senghor, le président de la Fédération sénégalaise de football (FSF), ‘’la décision de débarquer Amara Traoré n’est pas seulement sportive’’ même si selon lui des manquements imputés à l’entraîneur ont été constatées pendant la CAN.

‘’L’œuvre de reconstruction implique des prises de décision qui ne sont pas toujours faciles , mais qui doivent être courageuses et assumées parce que c’est à ce niveau-là qu’on doit passer à autre chose pour pouvoir (…) situer les responsabilités’’, ajoute Senghor selon le journal.

Pour Walfsports, Amara Traoré, en poste depuis décembre 2009, ‘’n’a pas résisté à la bourrasque causée par l’élimination des Lions en phase de poules de la CAN 2012’’. ‘’La +reconstruction+ s’est terminée par la +rectification+’’, commente Walf sports.
Mercredi 8 Février 2012




1.Posté par mmala le 08/02/2012 13:29
ON est bien fort quand on a le nombre,invicible quand on est rusé.
Le silence et le secret sont des armes indispensables dans toutes études stratégique,le president MACKY SALL a bien raison de prendre cette position a temps,l essence cette stratégie est le choix d accomplir ses activités d une maniere différente de celle de ses concurrents
BIEN VU MACKY SALL,de tout coeur avec vous cher president



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016