Revue de presse - Souleymane Ndéné Ndiaye : ‘’Nous ne prévoyons pas d’alliance pour le second tour, car Wade gagnera au premier tour’’


Revue de presse - Souleymane Ndéné Ndiaye : ‘’Nous ne prévoyons pas d’alliance pour le second tour, car Wade gagnera au premier tour’’
Les quotidiens sénégalais font lundi grand cas de la défaite subie d’entrée par les Lions du Sénégal face à la Zambie, lors de l’ouverture samedi à Bata (Guinée équatoriale) de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2012 dont les débuts inspirent une grande partie des journaux.

La CAN 2012 (21 janvier-12 février) se tient au Gabon et en Guinée équatoriale dont l’équipe nationale a battu samedi (1-0) celle de la Libye. Les Lions, présentés par beaucoup comme des favoris de leur groupe, ont été battus (1-2) en deuxième heure par la Zambie.

‘’Déception chez les Lions’’, souligne Le Populaire, avant de noter le ‘’dépit’’ exprimé à l’occasion par certains joueurs sénégalais dont le défenseur central des Lions Kader Mangane et les attaquants Demba Bâ et Moussa Sow. ‘’On a fait une première mi-temps calamiteuse’’, analyse l’entraîneur sénégalais.

Les Lions prennent une claque d’entrée’’, selon Walfadjri. ‘’Une défaite qui constitue une grosse surprise, voire une grande déception pour les Lions qui étaient pourtant donnés favoris dans ce match’’, relève le journal.

‘’Piètres Lions’’, semble s’indigner Sud Quotidien, dont le commentateur du jour estime que les footballeurs sénégalais ‘’ont certainement signé samedi 21 janvier leur pire entrée’’ dans une CAN.

‘’Pourtant, écrit Abdoulaye Ndiaga Sylla, rien, ni dans la composition d’équipe au coup d’envoi de la rencontre (…) encore moins dans le changement du dispositif tactique ne pouvait présager une entame aussi faible’’.

‘’Sérieux coup de semonce pour les Lions’’ (Focus), ‘’Dur retour sur terre’’ (Thiey Le Journal) sont d’autres titres consacrés à cette défaite assimilée à un ‘’tremblement de terre’’ et à une ‘’douche froide’’ par le quotidien La Tribune.

Parlant d’une ‘’grosse bêtise’’, Walfsports souligne que les footballeurs sénégalais ‘’sont tous passés à côté de ce match’’. ‘’Inefficaces en attaque avec Demba Bâ, poussifs au milieu, à l’image de Guirane Ndaw, et mal inspirés en défense, à l’instar de Cheikh Mbengue, ils ont flanché sur toutes les Lignes’’, note le quotidien sportif.

‘’Amara (Traoré, l’entraîneur des Lions) humilié’’, estime Rewmi quotidien dont l’ampleur du jugement est atténuée par les propos du capitaine des Lions rapportés à la une du journal. ‘’C’est un échec collectif’’.

Direct Info se joue du nom patronyme de l’entraîneur de l’équipe zambienne Hervé Renard en titrant que le technicien sénégalais Amara Traoré a été ‘’piégé par Renard’’, là où le quotidien L’AS s’attèle à mettre en exergue les ‘’carences du jeu sénégalais’’.

Le résultat immédiat de cette déconvenue sénégalaise, c’est que Les Lions sont ‘’déjà dos au mur’’, qui doivent gagner leurs deux autres matchs pour espérer se qualifier pour le prochain tour de la compétition, analyse Stades.

A côté de la CAN, priorité numéro un des journaux, la politique n’est pas en reste cependant, sachant que quelques jours seulement séparent le pays des débuts de la campagne électorale pour la présidentielle de févier.

Selon Enquête, l’axe Paris-Washington ‘’se radicalise’’ contre la candidature du président sortant Abdoulaye Wade dont la volonté de se présenter pour un troisième mandat est contestée depuis des mois par l’opposition ainsi qu’une large frange de l’opinion. La secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton, ‘’exprime ouvertement l’hostilité des Etats-Unis’’, précise le journal.

Suffisant pour qu’on pense à un plan B qui pourrait consister, pour le Parti démocratique sénégalais (PDS, au pouvoir), en une candidature du président du Sénat Pape Diop, comme le rapporte Grand journal.

En attendant, souligne Le Point, le président de l’Assemblée nationale Mamadou Seck ‘’demande à l’opposition de s’engager à respecter la décision du Conseil constitutionnel’’, appelé dans les jours qui viennent à statuer sur la validité de la candidature de ceux qui ambitionnent d’aller à la pêche des suffrages des Sénégalais.

Le journal ajoute que ‘’Mamadou Seck répondait au professeur Abdoulaye Bathily (président du directoire de campagne du plus grand regroupement de l’opposition, Bennoo Siggil Senegaal) qui a demandé, dans le cadre d’un éventuel dialogue, que le président Wade renonce à sa troisième candidature’’.

Toujours est-il que le Premier ministre Souleymane Ndéné Ndiaye, directeur de campagne du candidat Abdoulaye Wade, semble déterminé avec son camp à remporter la prochaine présidentielle, si l’on en croit Le Pays au quotidien. ‘’Nous ne prévoyons pas d’alliance pour le second tour, car Wade gagnera au premier tour’’, dit-il dans des propos relayés par le journal.

Walf Grand place rapporte à sa une que l’artiste Omar Pène a annoncé qu’il ne voterait pas pour son compère Youssou Ndour dont la volonté de se présenter la présidentielle prochaine demeure à ses yeux comme ‘’une candidature comme toutes les autres’’.

‘’Je ne vais pas voter pour lui, car je vote pour un programme, déclare le lead-vocal du Super Diamono, cité par le même journal. Une candidature est trop sérieuse et on ne peut pas se lever sur un coup de tête pour dire que je suis candidat’’.

Pour rester avec Youssou Ndour, Première Ligne indique à sa une que la star sénégalaise du mbalax reste devoir 47 millions de francs CFA aux impôts. Selon le journal, les biens du chanteur ‘’pourraient être saisis et vendus’’ par le fisc, s’il ne rentre pas dans ses fonds.
Lundi 23 Janvier 2012
APS




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016