Revue de presse - Serigne Bass Abdou Khadre : ’Ceux qui l’ont écrit ne connaissent pas ce que signifient 2, 5 milliards FCFA’’


Revue de presse - Serigne Bass Abdou Khadre : ’Ceux qui l’ont écrit ne connaissent pas ce que signifient 2, 5 milliards FCFA’’
Le Grand Magal de Touba, l’évènement religieux célébrant le départ en exil du fondateur du mouridisme, Cheikh Ahmadou Bamba, a ravi la vedette aux autres sujets de l’actualité dont la libération du secrétaire général de la Convergence socialiste, Malick Noël Seck.

Sud Quotidien informe que le comité d’organisation de la manifestation en a profité pour indiquer qu’’’il n’y aura pas de consigne de vote en faveur d’un candidat’’ à la présidentielle du 26 février prochain.

Selon le journal, ce comité a organisé une conférence de presse le mercredi 11 janvier 2012, ‘’veille de la célébration du départ en exil de Cheikh Ahmadou Bamba Khadimou Rassoul (PSL)’’.

Son président, qui est par ailleurs le porte-parole du khalife général des mourides, a saisi l’occasion pour mettre garde contre ‘’ce qu’il qualifie de +rumeurs+ parues dans la presse et faisant état de 2,5 milliards qu’Ousmane Ngom a acheminés à Touba en contrepartie d’un +ndigueul+’’.

D’après L’Observateur, Serigne Bass Abdou Khadre a ‘’nié en bloc l’existence d’une telle somme’’. ‘’Ceux qui l’ont écrit ne connaissent pas ce que signifient 2, 5 milliards FCFA’’, a-t-il estimé, soulignant que ‘ce n’est pas dans des mallettes qu’on transporte une telle somme’’.

Les propos du porte-parole du khalife général des mourides font aussi la Une de Walf Grand Place qui écrit que Serigne Cheikh Sidy Moctar Mbacké ‘’n’est pas préoccupé par l’argent’’. Citant Cheikh Bara Mbacké, le journal rappelle que le guide spirituel des mourides est ‘’milliardaire depuis 1993’’.

A ce sujet, l’As relève que le comité d’organisation du Magal de Touba 2012 ‘’est en colère’’. Le journal explique qu’’’il ne digère pas les informations relatives aux 2,5 milliards Fcfa que Wade’’ aurait ‘’convoyés auprès des petits-fils de Serigne Touba’’.

L’As note également que le comité d’organisation ‘’a déploré le manque d’eau dans la cité religieuse’’. Tout le sentiment de ses membres est illustré par la manchette du journal qui parle de ‘’la colère noire de Touba’’.

Le Populaire indique que c’est la ‘’plus grave pénurie d’eau depuis une décennie’’. Une telle situation n’avait plus jamais été vue ‘’depuis 1999, veille de la chute de Diouf’’, rappelle le journal, soulignant que ‘’le domicile du Khalife n’a pas été épargné à l’instar de la quasi-totalité de la cité religieuse’’.

Evoquant les retombées économiques du pèlerinage de Touba, EnQuête révèle que ce sont ‘’200 milliards de chiffres d’affaires’’ qui ont été générés et 30 milliards de TVA ‘’récoltés par l’Etat du Sénégal’’.

La presse quotidienne se préoccupe aussi de la libération de Malick Noël Seck, le leader de la Convergence socialiste qui avait été emprisonnée suite à une lettre envoyée au Conseil constitutionnel au sujet d’une nouvelle candidature du président Wade.

Parlant des dessous de la grâce présidentielle accordée au jeune socialiste, L’Observateur écrit que ‘’Madiambal Diagne +oblige+ Wade à libérer Malick Noël Seck’’.

Selon le journal, cette ‘’décision a été prise par le chef de l’Etat grâce à une médiation’’ de l’administrateur général du Groupe Avenir communication.

Mais selon Rewmi Quotidien, ’’la décision de libérer le jeune socialiste a été prise au sortir de l’audience entre le Khalife général des mourides et le Chef de l’Etat à Touba, mardi.

Le Soleil précise à ce propos que le leader de la Convergence socialiste a été libéré mercredi après ‘’trois mois en prison’’. ‘’Il avait été condamné à un an d’emprisonnement dont quatre mois ferme pour outrage à magistrat’’.

Sur un tout autre plan, Le Quotidien annonce une augmentation du prix de l’électricité au Sénégal. ‘’Le pire après les élections’’, titre le journal, soulignant que ‘’le Sénégal l’annonce dans sa lettre d’intention au FMI’’.

L’information fait aussi la Une du quotidien EnQuête selon qui cette hausse est destinée à ‘’combler le déficit de 100 milliards que la SENELEC a enregistré au cours de l’année 2011’’.

Le Soleil, lui, est revenu sur la rentrée des cours et tribunaux, en soulignant que le chef de l’Etat, Abdoulaye Wade, en a saisi l’occasion pour mettre en exergue ’’les avancées de notre pays au plan du droit qui, placent, selon la Banque mondiale, ’’le Séngal parmi les 5 pays candidats à l’émergence’’.

Sur un autre plan, Walfadjri relève qu’’’un air d’adieu plane sur le palais’’. Selon le journal, ‘’Wade s’est adressé à son Premier ministre, à ses ministres et même aux chefs de partis alliés au dernier Conseil des ministres, comme il ne l’avait jamais fait auparavant’’.

‘’Il distribuait des remerciements à gauche et à droite comme si Souleymane Ndéné Ndiaye et son équipe sont arrivés en fin de mission’’.

La presse quotidienne évoque aussi la victoire des Lions sur le Soudan, jeudi en match amical à Dakar.

‘’Sénégal/Soudan 1-0 : Demba Bâ marque son territoire’’, titre Stade, soulignant que cette rencontre amicale ‘’permet aux Lions de se mettre en jambes avant d’affronter le Kenya’’.

De son côté, Walf Sports livre ‘’les bons et mauvais côtés des +Lions’’, à propos de ce match. Le journal reprend les propos de Cheikh Mbengue qui estime qu’il y a des ’’choses à améliorer’’, alors que Mamadou Niang, le capitaine des Lions, déclare que ’’ce match va nous servir’’. Demba Bâ, lui, évoque les difficultés à ’’trouver des automatismes’’.
Vendredi 13 Janvier 2012
APS




1.Posté par khady77 le 13/01/2012 19:34
SERIGNE BASSE ABDOUKHADRE est un exemple pour la jeunesse de notre pays, vue sa droiture ,son esprit de rassembleur ,sa grande courtoisie ,et surtout son humilité . Il est aussi un exemple pour tous les portes paroles des grandes familles religieuses de notre pays ,nous lui souhaitons une tres longue vie



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016