Revue de presse : ’Idy et Tanor flinguent Macky’’


Revue de presse : ’Idy et Tanor flinguent Macky’’
La campagne électorale pour la présidentielle du 26 février prochain occupe mardi en priorité les quotidiens dont certains se font l’écho de dissensions au sein du M23 concernant la stratégie à adopter pour contrer le président Wade dans sa volonté de briguer un troisième mandat à la tête du pays.

La candidature de Me Wade, validée par le Conseil constitutionnel, continue d’être contestée par des partis de l’opposition et des organisations sociales regroupées au sein du Mouvement du 23 juin.

‘’Malaise au M23’’, titre La Tribune en renseignant que des leaders de ce mouvement d’opposition à la candidature du président sortant pour un troisième mandat ‘’ont, de manière acerbe, critiqué le candidat Macky Sall qui a brillé par son absence hier lundi 6 février 2012 au meeting tenu à Rufisque’’.

Les leaders du M23, constitué de la grande majorité des candidats de l’opposition, ont retenu de mutualiser leurs moyens et de dérouler une stratégie commune pour faire aboutir leur plateforme commune visant à amener le président Wade à renoncer à sa candidature.

Mais, certains leaders comme Macky Sall, ont fait entendre un son de cloche relativement différent, insistant sur le fait que les candidats de l’opposition doivent battre campagne pour une vulgarisation de leurs différents programmes, au lieu de se limiter simplement à la seule stratégie de contestation de la candidature de Wade.

‘’Macky salit l’unité du M23’’, estime Le Quotidien, qui note que des leaders de ce mouvement – Idrissa Seck, Cheikh Bamba Dièye, Tanor et Gadio – ‘’raillent’’ l’empressement du leader de l’Alliance pour la République qui a manqué le meeting commun de l’opposition prévu à Rufisque, à la sortie de Dakar.

‘’Les huit leaders présents ont affiché leur détermination à s’unir et à lutter ensemble pour obtenir le retrait de la candidature de Me Abdoulaye Wade. Et ils ont mis en garde tous ceux qui sont pressés et semblent ramer à contrecourant de l’élan unitaire du M23’’, ajoute Le Quotidien en allusion à Macky Sall.

‘’Le M23 entre dans le +Macky+’’, renchérit Rewmi quotidien, faisant état de ‘tirs groupés’’ de ses leaders contre le leader de l’APR. Le journal rapporte en appoint des propos d’Idrissa Seck et d’Ousmane Tanor Dieng, deux leaders du M23.

‘’Celui qui commence à construire par le toit, oubliant la fondation, verra la toiture lui tomber dessus’’, déclare le maire de Thiès dans une allusion à Macky Sall. ‘’L’unité ne se clame pas, elle se pratique’’, ajoute Ousmane Tanor Dieng.

’’Macky Sall reçoit un tir groupé de ses pairs’’ (Walfadjri) et ‘’Idy et Tanor flinguent Macky’’ (L’Observateur) sont d’autres titres consacrés par la presse quotidienne à ce sujet qui rend compte des premiers signes de dissensions au sein des opposants à une candidature de Me Wade.

Preuve de leur détermination à faire reculer le président sortant sur cette question, Cheikh Tidiane Gadio ‘’brandit un gouvernement parallèle’’ si Me Wade ne recule pas dans sa volonté de briguer un troisième mandat, note à sa une Enquête.

Le journal précise que ‘’l’ex-chef de la diplomatie sénégalaise a proposé, si Wade +persiste dans son entêtement+ à briguer un troisième mandat, la mise en place d’un Conseil national de transition à l’instar de ce qui s’est fait en Libye et en préparation en Syrie’’.

La même déclaration est reprise à sa une par le quotidien Le Populaire. Il ajoute, citant toujours Cheikh Tidiane Gadio : ‘’Nous sommes prêts à œuvrer sur les conditions de l’organisation d’élections parallèles où Wade ne sera pas accepté’’.

Cela dit, le président sortant semble parer à toute éventualité, si l’on en croit L’Observateur, qui ouvre sur la préparation mystique de Me Wade qui a sacrifié 87 bœufs, 32 postes radios, des milliers de litres d’eau pour sa réélection.

‘’Me Wade veut gagner la présidentielle de 2012. Le candidat sortant de la majorité présidentielle, qui a sollicité les prières de tous les Khalifes généraux du Sénégal et surtout celles de la communauté mouride dont il se réclame, s’est aussi payé les services de gourous et grands charlatans’’, rapporte L’Observateur.

Walfadjri annonce que le ministère de l’Intérieur ‘’sera aujourd’hui le point de convergence de tous ceux qui luttent pour le retrait de la candidature de Me Wade. Point nodal et de commandement des services de sécurité, le siège des services de Ousmane Ngom pourrait être le mur des lamentations pour Tine (coordonnateur du M23) et compagnie. Du moins, si la Police laisse faire’’.

Siweul va pour sa part à la ‘’découverte de futures premières dames’’ et fait un focus sur 4 épouses de candidats dont ‘’chacune a son style’’, note le quotidien. ‘’Simplicité, élégance, piété, dévouement, les qualificatifs se multiplient. Ne vous fiez pas aux apparences’’, ajoute le journal.

Le quotidien Focus se fait l’écho des assurances du ministre en charge des Elections concernant la bonne tenue des élections, le 26 février prochain. ‘’Aucun détail ne sera négligé pour le bon déroulement du scrutin’’, assure-t-il au journal.

‘’Tout le matériel sera en place 15 jours avant le scrutin’’, précise M. Guèye dans des propos rapportés par le quotidien Le Soleil. Mais, d’ores et déjà, le ministre des Elections ‘’s’est dit satisfait des dispositions déjà prises’’.

Les quotidiens sportifs évoquent la réunion ce mardi du comité exécutif de la Fédération sénégalaise de football (FSF) qui pourrait décider du sort de l’entraineur des Lions Amara Taoré, après l’élimination du Sénégal au premier tour de la CAN 2012.

Parlant de l’‘’humiliation de Bata’’, Walfsports désigne ‘’trois dossiers chauds’’ liés au sort de Amara Traoré (entraîneur), d’Augustin Senghor (président de la FSF) et d’Amsatou Fall (le directeur technique national). ‘’Les bons comptes feront-ils des compromis ou des ruptures ?’’, s’interroge le journal.

‘’Jour de vérité pour Amara Traoré’’, tranche Stades. ‘’La décision du comité exécutif (de la FSF) est très attendue. Et une seule alternative s’offre à lui : le maintien ou le limogeage d’Amara Traoré’’, écrit ce journal.
Mardi 7 Février 2012
APS




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016