Revue de presse : Drame dans un village proche de la commune de Kolda où seize enfants ont été brûlés dans un camion de la SODEFITEX


Revue de presse :  Drame dans un village proche de la commune de Kolda où seize enfants ont été brûlés dans un camion de la SODEFITEX
Les quotidiens parvenus jeudi à l’APS traitent en priorité du sujet des prochaines locales prévues et font état d’une modification possible du mode de scrutin de ces consultations prévues en principe en mars 2014.

Le Populaire se fait l’écho d’une suggestion de Ouseynou Faye, un responsable politique du pôle présidentiel qui ‘’propose un scrutin uninominal à un tour’’ pour les prochaines élections locales normalement prévues en mars 2014. ’’Ça va régler beaucoup de choses. La liste gagnante de dans chaque localité va élire le maire. Il n’y aura plus de chantage, et on va gagner plus de temps’’, explique M. Faye,
L’Observateur souligne que des députés sont sensibilisés pour la ‘’modification du mode d’élection des maires’’. ‘’Si la proposition de Ousseynou Faye passe, les maires, présidents de conseil rural et régional ne seront pas élus par les conseillers municipaux, mais par les populations’’, écrit le quotidien du groupe Futurs médias.
D’autre part, le président sénégalais ‘’Macky (Sall) manœuvre en douce’’ pour la massification de l’Alliance de la République (APR), le parti présidentiel dont il demeure le secrétaire général, et pour l’absorption des mouvements et partis politiques.
‘’Au moment où la coalition Bennoo Bokk Yaakaar (BBY) est traversée par une guerre sans merci entre l’Alliance pour la République (APR) et Rewmi, le leader en chef des apéristes Macky Sall a entrepris une vaste opération de noyautage des partis et mouvements affiliés à BBY à travers une fusion’’, écrit l’As.
‘’Et les audiences qu’il a récemment accordées à Cheikh Sarr de Niaxx Jarinu et Ousseynou Faye du Mouvement pour la renaissance républicaine (M2r) entrent dans ce cadre. Au cours de ces rencontres, Macky Sall a exhorté certains de ses hôtes à fusionner leurs structures avec l’APR’’, rapporte ce journal.
De nombreux quotidiens annoncent que les députés ont été dotés de nouvelles voitures de marque Toyota Fortuna coûtant 35 millions de francs CFA l’unité. Pour cela, ‘’Macky (Sall, le chef de l’Etat) casque près de six milliards de francs CFA, selon la même publication.
Ainsi, l’actuel président de la République ‘’pire que Wade’’, son prédécesseur, souligne Walfadjri. ‘’Les députés ont commencé à récupérer leurs véhicules de fonction depuis hier. Mais la rupture et l’austérité dont se glorifie le nouveau régime ne sont effectives qu’en parole’’, estime ce journal.
‘’En effet, écrit-il, la preuve a été fournie par l’acquisition des nouveaux bolides aux 150 députés de l’Assemblée nationale. Là où Wade s’était contenté d’acheter des Hovers au prix de 16 millions de francs l’unité, Macky Sall a cassé sa tirelire pour octroyer une Toyota Fortuner à chaque élu du peuple à 35 millions de francs l’unité’’.
Pour ceux d’entre les députés qui ‘’n’arrêtaient pas de se plaindre, c’est la fin du calvaire’’, soutient pour sa part Enquête. Il rapporte toutefois que l’attribution de ce marché public ‘’a suscité beaucoup d’interrogations chez nombre d’observateurs et d’experts, tous intrigués par les +efforts+ du pouvoir dans le sens de favoriser CFAO (Compagnie française de l'Afrique occidentale), au détriment des autres sociétés soumissionnaires’’. D’où cette manchette du journal : ‘’la préférence franco-japonaise au détriment du local’’.
‘’Ils se tamponnent les voitures’’, écrit Le Pays au quotidien. Il ajoute que des représentants du peuple ont commencé à récupérer ‘’leur fameux bijoux’’ au Port autonome de Dakar (PAD). ‘’Les députés de l’Alliance pour la République et les progressistes (de, l’Alliance des forces de progrès) ont été les vedettes du jour’’, indique Le Pays au quotidien.
La Tribune prolonge l’actualité politique en la connectant à des questions de questions relevant de la gouvernance. Le journal s’intéresse ainsi au patrimoine déclaré du président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse, qui gagne 5 milliards de francs CFA par an. ‘’Il est le créateur d’ITOC et détient des actions à Oryx’’, deux sociétés de la place dakaroise spécialisées dans la fourniture de produits pétroliers, précise ce journal.
Moustapha Niasse ‘’a su bien puiser dans le pétrole, l’or noir pour se remplir les poches. Sa fortune a été un grand soutien pour lui au moment des confrontations avec des ennemis politiques qui voulaient sa peau. Après Niasse, Abdoul Mbaye va sans doute nous livrer sa richesse. Une autre grosse pointure…’’, commente La Tribune.
Le quotidien édité par le groupe D Média semble avoir vu juste puisque Sud Quotidien rapporte que le président de l’Assemblée nationale presse le Premier ministre Abdoul Mbaye de finaliser Cela loi spéciale sur la déclaration de patrimoine, afin qu’elle puisse être votée par la représentation nationale.
‘’Moustapha Niasse a demandé au Premier ministre, Abdoul Mbaye, d’+accélérer les procédures au niveau du gouvernement pour l’envoi sur le bureau de l’Assemblée nationale du projet de loi spéciale complétant, celle du 22 décembre 2012+ concernant la déclaration de patrimoine’’, écrit ce quotidien.
Tout indique que l’entrée en vigueur de cette loi paraîtrait fort à propos, au vu de l’ampleur des détournements de deniers publics tels que constatées par des partenaires au développement, dont l’Union européenne. ‘’Ces dix dernières années, l’argent public a été capté par certains groupes’’, déclare la déléguée de la Commission européenne au Sénégal, Dominique Délicour, dans des propos cités par Le Quotidien. ‘’Mme Délicour indexe le régime de Wade’’, affiche Le Quotidien.
Selon Le Soleil, l’aéroport Blaise Diagne de Diass a été ‘’réalisé à près de 65’’. L’Office annonce que 5 milliards de francs CFA ont été déjà collectés pour la construction des deux minarets supplémentaires de la grande mosquée de Touba.
Direct Info, enfin, se fait l’écho d’un drame dans un village proche de la commune de Kolda où seize enfants ont été brûlés dans un camion de la SODEFITEX (Société de développement et des fibres textiles) qui a pris feu à l’insu de son conducteur qui avait demandé aux victimes de lui nettoyer l’intérieur de son véhicule.




Jeudi 21 Février 2013
Notez


Dans la même rubrique :