Revivez en images le méga-meeting de Wade à Thiès


Revivez en images le méga-meeting de Wade à Thiès

Revivez en images le méga-meeting de Wade à Thiès

Revivez en images le méga-meeting de Wade à Thiès

Revivez en images le méga-meeting de Wade à Thiès

Revivez en images le méga-meeting de Wade à Thiès

Revivez en images le méga-meeting de Wade à Thiès

Revivez en images le méga-meeting de Wade à Thiès

Revivez en images le méga-meeting de Wade à Thiès

Revivez en images le méga-meeting de Wade à Thiès

Revivez en images le méga-meeting de Wade à Thiès


Revivez en images le méga-meeting de Wade à Thiès
Vendredi 23 Mars 2012




1.Posté par woury K le 23/03/2012 18:07
REDUCTION DU PRIX DES DENREES

Abdoulaye Wade propose de faire baisser les prix des produits de consommation courante, entre autres solutions, en renforçant la Goana sur deux points :

- Renforcer la production pour atteindre l'abondance dans tous les produits couramment consommés dont le riz, le sucre ...
- le plus important est d'introduire les semences sélectionnées.
Par exemple : le riz local coûte 13 000 fcfa le sac alors que le riz parfumé importé "Siam" coûte 26 000 fcfa le sac. Abdoulaye Wade veut introduire la culture du riz Siam. Ainsi, nous n'aurons plus besoin d'importer cette variété de riz.
Il propose en plus d'importer la technologie qui nous permettra de faire de ce riz Siam obtenu localement du riz Siam parfumé qui n'ura rien à envier au riz Siam venant de Thaïlande.
En 2013, le Sénégal fera sa première récolte en riz Siam parfumé dont le sac sera accessible à moins de 15 000 fcfa. Cette solution est pérenne. En tout cas plus que celle qui suit.

De l'autre côté, Macky Sall n'a pas de programme fiable. Ou disons que la seule chose concrète qu'il propose est de réduire le prix des denrées de nécessité.
Pour y arriver, il veut subventionner certaines denrées. Ce qui revient à enrichir les commerçants de façon indéfinie car, nous émigrés, nous savons que la crise financière internationale fait monter les prix de toutes les marchandises partout dans le monde et personne ne peut prédire quand cette crise prendra fin. A ce titre Sarkozy a affirmé qu'il ne pouvait pas faire baisser les prix des produits pétroliers, il conseillait aux automobolistes de " comparer les prix entre les différentes stations essence
La deuxième solution prônée par Macky est de renoncer à certaines taxes sur les produits comme l'essence. Cela veut dire que l'Etat devra ainsi renoncer à des dizaines de milliards de recettes qui iront encore dans les poches de pétroliers comme Total, Elton, etc.

Ces deux mécanismes auront pour conséquence de rendre moins chers les produits venant de l'extérieur pour les consommateurs sénégalais. Pour une durée très limitée car Moubarack Lo, économiste de l'APR, nous a clairement dit que " les réductions de prix n'allaient pas perdurer "
Mais ces mécanismes sont inappliquables pour deux raisons :
- Subventionner les produits de consommation courante est un trou sans fond qui nous coûtera des centaines de milliards. Cela risque d'être le premier poste de dépense de l'Etat devant les salaires. Il faudra que l'on s'endette pour ces subventions. Les économistes appellent cela une "mauvaise dette"

- A force d'être subventionnés, certains produits finiront par être moins chers qu'ils ne coûtent chez nos voisins comme le Mali, la Mauritanie, etc. Par exemple, vous vous rappelez qu'en 2009-2010 des commerçants sénégalais faisaient partir des milliers de tonnes de riz illégalement vers les pays précités.
Ce que j'écris est confirmé par Mamadou Lamine Diallo qui est un allié de Macky Sall ainsi que par les écinomistes du Forum Civil qui ne peuvent pas être suspectés de connivence.
Une raison de plus de confier le pouvoir à Abdoulaye Wade car je sais que l'opposition se réunira pour le mettre en minorité à l'Assemblée Nationale .

Ainsi, plus de risque de voir Abdoulaye Wade refiler le pouvoir à Karim Wade car le gouvernement sera formé par l'opposition devenue majoritaire au parlement. D'ailleurs, ceux qui parlent de "dévolution dynastique ou monarchique du pouvoir" sont les mêmes qui disent faire confiance au peuple depuis le 23 juin 2011.
Je préfère Wade à la tête du pays



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016