Révélations sur les "Y en à maristes" et autres agitateurs arrêtés en RDC : "Les USA ont financé les activistes"

​Les choses se clarifient sur ce qu'il est convenu d'appeler le cas des "activistes", notamment des "Y'en à maristes". Figurez-vous que l'ambassade américaine à Kinshasa a confirmé lundi, qu'elle a financé un événement qui a réuni de jeunes activistes sénégalais, burkinabé et congolais.


Révélations sur les "Y en à maristes" et autres agitateurs arrêtés en RDC :  "Les USA ont financé les activistes"
Le lièvre a été levé par un porte-parole de l’ambassade des Usa. Lequel a fait cette révélation de taille :  "cet événement, parrainé en partie par le gouvernement américain, est l'une des nombreuses activités que le gouvernement américain encourage. "
Les Etats-Unis indiquent sans sourciller, que "les activités de Washington concernent les jeunes et la société civile pour les encourager à se faire entendre. "
Les forces de sécurité congolaises ont d'ailleurs arrêté dimanche un employé de l’agence américaine de développement (USAID).
Une vingtaine d'activistes, dont des membres du mouvement Sénégalais Y'en a marre et plusieurs journalistes de la presse étrangère ont également été arrêtés.
Le porte-parole du gouvernement congolais, Lambert Mende a déclaré que les jeunes sont toujours en détention parce que soupçonnés "d’insurrection visant à monter les jeunes contre le pouvoir en place."
Mardi 17 Mars 2015
Dakaractu




1.Posté par sandokho khary le 17/03/2015 07:52
Le porte-parole de l’ambassade des Usa à la République Démocratique de Congo a fait cette révélation de taille la mission des jeunes de Yen à marre et de Balai citoyen en RDC ont été financé par les USA: "cet événement, parrainé en partie par le gouvernement américain, est l'une des nombreuses activités que le gouvernement américain encourage. "
J 'espere que l'Union africaine financera une mission des rappeurs de y en à marre afin qu'ils aillent à Fergusson (Missouri) pour une campagne citoyenne contre le meurtre programmé des jeunes noirs par la police blanche americaine
Nous esperons aussi les USA pourront aussi financer le voyage de Fadel Barro en Mauritanie pour une campagne citoyenne contre l 'esclavage et la liberation de Birame et enfin en Gambie pour lutter contre le regime ubuesque de yaya diamé
Que ces saltimbanques des temps modernes soutenus par les USA cessent de ruser avec nos chers principes de démocratie et du panafricanisme
'une civilisation qui ruse avec ses principes est une civilisation moribonde' dixit Aimé cesaire

2.Posté par panaf le 17/03/2015 08:52
Tout le monde le sait maintenant ce n'est plus les opposants qui financent y,en a marre mais les occidentaux et c de corruption pure et simple.Je me demande encore pourquoi ils ne vont pas en gambie championne de la violation des droits de l'homme.

3.Posté par CITOYEN le 17/03/2015 10:11
Pensez-vous qu'à un seul moment du processus électoral, le vote d'un quelconque sénégalais ait été influencé par l'action de Y-EN-A-MARRE, je pense que NON !!!
ces jeunes se sont sentis trop sûrs d'eux et on été victimes de leurs propre jeu illusoire

4.Posté par Honteux le 17/03/2015 11:43
On sait ça depuis, c'était pareil pour déstabiliser wade.

5.Posté par baol demba diey le 17/03/2015 12:35
c'est important d'avoir des régulateurs de la vie politique qui sonnent l'alerte ! les politiques devraient les utiliser comme des signaux indicateurs de la demande sociale et non en faire des ennemis !

6.Posté par zega le 19/03/2015 06:47
Je ne vois pas où est le problème. Les USA ou les autres pays du Golfe financent-ils pas certains projets de développement ou certains hommes politiques en Afrique. Je préfère qu'ils des mouvements de jeunes pro démocratie que des mouvements terroristes.
Bonne journée à tous!



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016