Révélations d’Aïda M'bodj : « Karim Wade m’a demandée… La saisine du Groupe de travail des Nations Unies par l'Etat a été forclose »


La Présidente du Conseil départemental de Bambey, Aïda M'bodj, a révélé dans l’émission Grand Jury que la saisine qu’avaient effectuée les avocats de l’Etat auprès du Groupe de travail des Nations Unies contre les détentions arbitraires n'a pas prospéré pour forclusion.
 Revenant sur le sens du combat pour la libération de Karim, elle a noté que le pouvoir avait fait de sa condamnation, une demande sociale judiciaire, « mais cela a migré dans le champ politique insidieusement, ce qui a suscité l’implication des organismes internationaux comme la CEDEAO ou l’ONU dont le groupe a émis un avis pour qualifier la détention de Karim Wade. Embrayant sur la même lancée, elle a fait savoir que le Groupe a été saisi par les avocats de l’Etat, mais que la saisine n’a pas été déclarée recevable. « Pourquoi le Gouvernement a été forclos ? Le Premier ministre est venu à l’Assemblée le 25 Mai dernier et ils ont été incapables de me donner les raisons de leur forclusion.
Et la saisine jusqu'à l’heure où je vous parle n’est pas encore recevable. C’est réel. Si la saisine était recevable, ils vous auraient harcelé avec des communiqués qui émanent de la primature ou du Garde des sceaux. On ne vous a pas donné les raisons de la forclusion. Mais l’Etat du Sénégal a laissé une bonne occasion de se défendre et de montrer que la détention de Karim Wade n’est pas arbitraire » a-t-elle dit.
Sur sa pétition enclenchée pour dénoncer la condamnation du même Karim, elle a indiqué que des fascicules ont été confectionnés par milliers, chacun contenant des milliers de signatures et présentement des milliers de ces fascicules ont été déjà remplis. Ce qui fait qu'ils ont recueilli des millions de signatures.
Karim Wade ne veut pas de grâce présidentielle
« Karim Wade m’a clairement demandée de dire officiellement et solennellement qu’il ne veut pas de grâce et ne le demande pas » précisera Aïda Mbodj au cours de l’émission.  « Que l’opinion retienne cela et pour une fois que l’on respecte ses droits. Il avait la possibilité de demander à ses avocats d’introduire une demande de grâce, il ne l’a pas fait. Il demande donc au président qui en a la prérogative de ne pas lui accorder cette grâce» a-t-elle révélé.
Dimanche 25 Octobre 2015
Dakar actu




1.Posté par harmonymassage le 26/10/2015 14:34
COUREZ, SAUTEZ, DANSEZ, enfin la solution est la plus de soucis, plus stress , oubliez un peu le train de la vie et venez vous réfugiez dans mon paradis sur terre, avec un duo d enfer , un duo de choc , de belles métisses scintillantes, très classes ,très professionnelles et vous ferez votre choix, nous exécutons. NB .ON EST EN PROMO Contact 770617842/772696125

2.Posté par boykhombole le 26/10/2015 18:58
qu'il aille a tous les diables! Que sa repondante aille a tous les diables aussi.
Cessez de nous parler de Karim. Le role du journaliste, ce n'est pas de semer la zizanie mais de dire au peuple comment on developpe son pays.



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016