Réunion informelle d’Oslo : 15 ministres des Affaires étrangères des pays nordiques et africains débattent sur la sécurité


Le souvenir de Madame Anna Lindh va hanter la rencontre des ministres des Affaires étrangères de dix pays africains face à cinq de leurs homologues nordiques prévue à Oslo les 27 et 28 mai. Cette « réunion informelle » qui se tient alternativement chaque année dans un pays africain ou nordique, est une initiative de feue Mme Anna Lindh, ancienne Ministre suédoise, dont l’objectif était de créer un cadre informel de dialogue et d’échanges sur des questions concernant la paix et la sécurité, entre autres.
Anna Lindh, ministre suédoise  des Affaires étrangères, a été assassinée le 10 septembre 2003 dans le grand magasin NK  au centre de Stockholm. Leader du Parti social-démocrate  suédois, Mme Lindh était membre du gouvernement depuis 1994, et ministre des Affaires étrangères depuis 1998.
Son assassinat survint quelques jours avant le référendum sur l'adhésion de la Suède à l'euro, qui se tint le 14 septembre 2003. Son meurtrier, Mijailo Mijailović,  condamné à la réclusion criminelle à perpétuité, ne lui avait, sans doute, pas pardonné son engagement pour le «  oui ».
Le contexte politique marqué partout par le terrorisme et l’extrémisme violent sera au centre des échanges. Cette année, comme l’indique un communiqué du ministère des affaires étrangères, les Ministres des Affaires étrangères auront à débattre, entre autres, de politique étrangère et sécurité, des migrations et des défis humanitaires ainsi que des objectifs du développement durable (ODD).
Le ministre Mankeur Ndiaye prendra part à cette rencontre « à l’invitation de son homologue norvégien, Monsieur Børge Brende ». La rencontre réunira cinq pays nordiques (Danemark, Finlande, Islande, Norvège, Suède) et dix pays africains (Afrique du Sud, Bénin, Botswana, Ghana, Lesotho, Mali, Mozambique, Nigéria, Sénégal, Tanzanie).
 
 
Mercredi 25 Mai 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :