Retraite d’Abdoulaye Wade : Le Pds à l’épreuve de la guerre de positionnement

Il est et demeure le seul capitaine du bateau des libéraux. Cependant son éloignement physique et la traque des biens présumés mal acquis à l'encontre de certains de ses lieutenants, affaiblissent de plus en plus sa structure politique. Tout de même, Me Abdoulaye Wade, depuis sa résidence de Versailles, en banlieue parisienne, continue de guider ses lieutenants sur le terrain, malgré une guerre de positionnement à laquelle se livrent ses poulains.


Retraite d’Abdoulaye Wade : Le Pds à l’épreuve de la guerre de positionnement
DAKARACTU.COM Sur le terrain, le Parti démocratique sénégalais (Pds) est actuellement sous la coupe de l’universitaire Oumar Sarr, nommé coordonnateur après la présidentielle de 2012, secondé par l’avocat Amadou Sall, ex-garde des Sceaux et actuel responsable de la communication, ainsi que par l’actuel président du groupe parlementaire des libéraux et démocrates, Modou Fada Diagne. Cependant, une guerre notoire de positionnement mine le Pds dans l’optique d’une éventuelle retraite du « Pape du Sopi », selon nos confrères de la « Lettre du Continent » (LC). Une dizaine de prétendants, à commencer par Oumar Sarr se presse au portillon.

Parmi ces derniers, Wade-fils n’est pas en reste. Karim Wade a gagné en popularité chez les militants du parti depuis le début de la traque des biens présumés mal acquis. S’il en sort indemne, livre la LC, le fils d’Abdoulaye Wade serait alors en position de prendre le trône du Pds. Il faut également noter que d’autres libéraux de premier plan sont animés par ce dessein. Il s’agit notamment de l’avocat Amadou Sall, « Monsieur propre » ; Me Madické Niang, Samuel Sarr ou encore Ousmane N'gom...




Mercredi 3 Juillet 2013
Notez


1.Posté par acd le 03/07/2013 13:36
mais Ousmane Ngom, fumu nék?

2.Posté par Afp le 03/07/2013 13:43
Kel amadou Sall arrêtez de raconter des bêtises. Personne ne le respecte au Sénégal encore moins au Pds

3.Posté par Tapha le 03/07/2013 15:08
Parmi tous ces couillons que vous citez il n'y a aucun présidentiable.

4.Posté par Senegalais le 03/07/2013 17:08
Parmi tous ces gens le seul qui est apte a diriger le pds c Ousmane Ngom a mon avis

5.Posté par bIrkelane le 03/07/2013 20:04
Tout sauf Malaw Sow, de keeur Pathé Déme un looser versé dans une Quêté de statut qui anéantit sa vie, l'homme est le reflet de son vécu, un frileux qui voit le mal partout , qui abandonne et détale devant des difficultés est indigne de porter les valeurs du libéralisme.
Les fils de Birkelane n'ont pas besoin de coup de pouce pour être docteur préfabriqué.

Le verbiage et la pédanterie cache des lacunes, Birkelane vous attend de pieds ferme.
Ndiognick sera debout avec le PDS et on verra.

A Birkelane l'excellence est notre constance, l'ethique notre vertu

6.Posté par GUEYE Balla le 03/07/2013 20:11
Celui qui connait bien et très bien les idéaux du libéralisme et qui sait les défendre c'est bien Ousmane Ngom. Pour preuve il est aujourd'hui Vice Président à l'International Libéral. Rappelez vous bien pendant les années de braise du PDS, il n'y avait que Ousmane Ngom qui défendait le parti devant les caciques du parti socialiste.
Donc franchement pour moi lin,y a que lui qui soit en mesure aujourd'hui de prendre le relais après Abdoulaye Wade.

7.Posté par djibo le 03/07/2013 23:43
le meilleur parmi eux tous cest farba ,il sera un bon president qui dit toujours la verite

8.Posté par djibo le 03/07/2013 23:45
il ne faut pas oublier serigne mbacke ndiaye veut aussi etre president du senegal

9.Posté par diagne le 04/07/2013 00:33
Jeune étudiant expérimenté très dispo dispense des cours maths et pc durant les vacances et l'année scoaire de la 6iem a la terminale. n'hèsitez pas à me contacter au 778185770



Dans la même rubrique :
Samuel Sarr libéré

Samuel Sarr libéré - 01/10/2014