Retour sur l’accrochage entre Farba Ngom et Birame Faye Les vraies raisons de la bagarre et les larmes d’après combat


Retour sur l’accrochage entre Farba Ngom et Birame Faye Les vraies raisons de la bagarre et les larmes d’après combat
DAKARACTU.COM Après la bagarre entre les deux apéristes, le député  Farba Ngom et D.G. de l’ANEJ Birame, les esprits commencent à s’apaiser, mais…les langues se délient toujours. La presse est largement revenue sur cette altercation, mais sans pour autant évoquer les sources réelles de ce pugilat en plein palais présidentiel. Grand fouineur devant l’éternel, Dakaractu a eu d’une de ses sources, témoin de cette inédite bagarre entre deux VIP, l’autre version.
En réalité, deux cotés chacun semble porter un combat «régionaliste » pour ne pas dire « ethniciste ».  Mais selon notre source, c’est Farba Ngom qui s’est positionné en pourfendeur, à l’opposé de Birame Faye qui voulait plaider pour le bien de l’APR, plus que pour les fractions.
Approché par des matamois qui lui rapportaient l’attitude « d’accaparement » qu’ils croient déceler dans les relations entre les fatickois et le président Macky Sall. Farba, sur un air de va-t-en guerre, leur promit de régler ce problème. Promesse qu’il entame lors d’une rencontre avec des fatickois qui travaillent à la fondation ‘’Servir le Sénégal’’.
Là, d’après notre source, l’honorable député ne s’est pas du tout comporté de façon ‘’honorable’’ allant jusqu’à insulter ces jeunes qui exaspérés, voulurent même en découdre avec lui. Mais, ils se ravisèrent pour opter pour l’organisation d’une conférence de presse afin de dénoncer cette attitude. Mais avant de franchir ce pas, ils en parlèrent au DG  de l’ANEJ qui les déconseille vivement d’y songer, car la presse étalera au grand jour des problèmes internes à l’APR. Mieux, pour les calmer, il leur promit de s’expliquer avec qui vous savez. Ce fut une erreur.
Une rencontre à l’improviste entre les deux hommes eut lieu comme on le sait au palais, mais au lieu de se tenir dans le cadre des relations entre apéristes ou hommes proches du président, elle tourna à la confrontation physique.
Les propos qui ont provoqué ce pugilat, selon notre source vint de la réplique du ‘’député au sang chaud’’ à qui son camarade de parti demandait de cesser ses attaques contre les fatickois.
« L’élection de Macky à la présidence ne vient ni des fatickois ou des matamois encore moins du Fouta, mais de Sénégalais…Arrête d’attaquer nos jeunes… », aurait dit Birame.
 La réplique cinglante de Farba fut, nous dit-on accompagnée d’injure, viciant l’atmosphère. La réponse de Birame fut instantanée, comme le coup de poing de Farba que Birame esquiva. C’est ainsi qu’en tirant sur le bras du député, ce dernier s’est affalé rudement sur les carreaux du bureau de Saleh.
C’est ce moment que des personnes se sont interposées entre les deux hommes.
Emotif ou frustré, Farba Ngom, les larmes aux yeux fut écarté des lieux, le DG de l’ANEJ de son coté, aussi fut éloigné du ‘’ring’’.  
Y aura-t-il une paix des braves après une médiation du locataire du palais pour gommer les aspérités, (non mais tiens, aspérités, ce ne serait pas l’anagramme de apérsites !)?
 
Rien n’est moins sûr, assurent certains. Car une autre bagarre, mais plutôt mystique, est inévitable nous certifient-on. DIEU les en garde, prierons-nous.
Vendredi 20 Décembre 2013
Dakaractu




1.Posté par pseudo le 20/12/2013 16:59
C'est mieux comme cela c'est Birame qui a gagné. je rigole, mais c'est dommage qu'un serere et un toucouleur se crêpent le chignon.

2.Posté par ndongo le 20/12/2013 18:35
Comme d'hab cet rticle ne me semble pas credible.

3.Posté par Adolph le 20/12/2013 20:54
Je connais pas Biram mais ses discours politiques me rassurent.
Macky doit remettre son griot à sa place .Le Dg a vraiment un esprit fédérateur et va toujours au charbon pour défendre le regime et rassurer les sénégalais sur les volontés du Président de faire émerger à travers le programme Yonu yokkuté traduit au plan Sénégal Emergent.

4.Posté par dio^p le 23/12/2013 13:37
le récit me semble vraiment orienté. il y'a une volonté manifeste de dépeindre farba comme un sauvage et faye comme une victime. Dieu seul sait comme dit le prêcheur

5.Posté par dkatu menteur2 le 23/12/2013 15:32
C'est faux; quelqu'un de présent m'a dit que Farba l'a cogné et il est tombé par terre. Je crois en lui et à voir leur taille. Et il m'a dit aussi que c Birame Faye qui a attaqué verbalement pour lui dire qu'il arrete d'utiliser les avantages des fatickois dans la fondation Servir le Sénégal pour faire des quémandes de poste pour Matam. Quand Farba lui a dit d'arreter, DG lui balanca "Va te faire foutre" et Farba lui donna un coup de poing assonant.
Dommage qu'il suffit d'envoyer un texte à ces sites pour etre publié sans verification. Doulnalistes à la senegalaise...

6.Posté par dkatu ment le 23/12/2013 15:34
C'est faux; quelqu'un de présent m'a dit que Farba l'a cogné et il est tombé par terre. Je crois en lui et à voir leur taille. Et il m'a dit aussi que c Birame Faye qui a attaqué verbalement pour lui dire qu'il arrete d'utiliser les avantages des fatickois dans la fondation Servir le Sénégal pour faire des quémandes de poste pour Matam. Quand Farba lui a dit d'arreter, DG lui balanca "Va te faire foutre" et Farba lui donna un coup de poing assonant.
Dommage qu'il suffit d'envoyer un texte à ces sites pour etre publié sans verification. Doulnalistes Seytanes à la senegalaise...

7.Posté par sagesse le 24/12/2013 11:31
attention aux pourrissements des relations peuls-sèrères! et en plus, on ne s'est plus quel journal a dit la vérité, tellement les versions sont différentes! l'essentiel, c'est de se retrouver!



Dans la même rubrique :